Le pétrolier iranien toujours en feu se déplace vers le Japon

  12 Janvier 2018    Lu: 970
Le pétrolier iranien toujours en feu se déplace vers le Japon
Le pétrolier iranien Sanchi qui a pris feu dans la nuit de samedi à dimanche après une collision avec un navire céréalier hongkongais, en mer de Chine orientale, a été observé dans les eaux territoriales du Japon, rapporte le Service japonais de la sécurité en mer. L’incendie est toujours en cours.
Le bateau-citerne iranien Sanchi ravagé par le feu depuis sa collision dimanche avec un cargo hongkongais au large de la côte est de la Chine, s'est déplacé vers le Japon, a communiqué vendredi le Service japonais de la sécurité en mer.

D'après les médias, le navire a été aperçu à quelques centaines de kilomètres au nord-ouest de l'île japonaise Amami O-shima.

Comme l'indique la chaîne de télévision japonaise NHK, l'incendie est toujours en cours.
Le pétrolier Sanchi, enregistré au Panama et exploité par la National Iranian Tanker Co (NITC), premier opérateur iranien de transport pétrolier maritime, a heurté le CF Crystal samedi, à quelque 160 milles nautiques au large des côtes de Shanghaï, avait annoncé dimanche le ministère chinois des Transports.

Des 32 membres d'équipage de Sanchi, dont 30 Iraniens et deux Bangladais, un seul corps a été retrouvé. Les 21 Chinois membres de l'équipage du CF Crystal ont été sauvés.

Si le pétrolier coule, il peut provoquer une catastrophe écologique majeure en mer de Chine orientale. D'après Associated Press, le bateau transporte un million de barils de pétrole. (Sputnik)

Tags: #Iran   #Japon