Même à faible dose, la pollution de l'air accroît la mortalité

  27 Décembre 2017    Lu: 1216
Même à faible dose, la pollution de l'air accroît la mortalité

Une étude américaine récente a mis en garde contre le risque de la pollution de l'air, même si elle faible, pour la santé humaine.

L'étude a été menée par des chercheurs de l'école TH Chan de santé publique de l'Université Harvard, et a révélé que l'exposition à de faibles niveaux de pollution de l'air augmente les taux de mortalité chez les personnes âgées.

L'équipe de recherche a mené une étude pour surveiller l'impact des particules microbiennes, de moins de 2,5 micromètres de diamètre, sur la santé des personnes âgées, d’après un rapport du Journal de l'American Medical Association paru le mercredi.

Les particules en suspension dans l'air sont principalement émises par des sources industrielles et peuvent être inhalées et s'installer dans les poumons.

Pour aboutir à ces résultats, les chercheurs ont suivi 39 mille 182 personnes âgées aux États-Unis, entre 2000 et 2012.

Et durant 13 ans, les chercheurs ont découvert que les particules en suspension dans l'air ont causé 7 mille 150 décès supplémentaires chez les personnes âgées.

"Cette étude est l'étude la plus complète des effets de l'exposition à court terme à la pollution atmosphérique jusqu'à présent",selon le Dr Francesca Domenici, auteur principal de l'étude.

"Nous avons constaté que le taux de mortalité augmente progressivement avec l'augmentation de la pollution de l'air, et que tout niveau de pollution de l'air, même faible, est nocif pour la santé humaine.

La pollution de l'air est un facteur de risque pour un certain nombre de maladies, y compris les maladies coronariennes, les maladies pulmonaires, le cancer, les accidents vasculaires cérébraux et le diabète.

Selon un rapport de la Banque mondiale en 2016, la pollution de l'air tue une personne sur dix dans le monde, ce qui en fait le quatrième facteur de risque sur le plan international et le plus important dans les pays pauvres, avec 93% des décès ou maladies non mortelles.

Tags: #pollution