Bébé panda. Comment les Chinois choisissent-ils les noms ?

  04 Décembre 2017    Lu: 171
Bébé panda. Comment les Chinois choisissent-ils les noms ?

Ce lundi après-midi, le bébé panda, star du zoo de Beauval, va être baptisé, en présence de sa marraine : Brigitte Macron, l’épouse du président de la République. Son nom sera chinois, comme le veut la tradition, mais il devrait aussi évoquer un lien entre son pays d’accueil, la France, et son berceau originel, la Chine.

Le petit panda mâle du zoo de Beauval, à Saint-Aignan (Loir-et-Cher) se verra solennellement attribuer un nom, ce lundi après-midi. Il est déjà choisi et ne l’a pas été au hasard.

Depuis que l’unique ours herbivore du monde, grosse peluche noire et blanche, sert d’arme diplomatique à la Chine, le rituel est immuable. Un ministre chinois dévoilera le fameux patronyme en lisant la lettre de l’épouse du Président de la Chine Xi Jinping, Peng Liyuan, en présence de son homologue, Brigitte Macron.

Quel nom ? C’est toute la question. Mais comme tous les noms chinois, il signifiera quelque chose de précis, soit un trait de caractère, soit une référence tirée d’un animal ou d’une plante, ou des cinq éléments du Feng Shui : le feu, l’eau, la pierre, le métal et le bois. Dans la tradition de l’empire du Milieu, les familles associent souvent un mot ayant un rapport avec l’eau, comme « océan » ou « mer », à un bébé qui présente déjà un caractère bien trempé, dit de « feu ».

« Heureux » ou « bébé »

À la différence des patronymes occidentaux, souvent liés à une provenance géographique ou familiale, les noms chinois évoquent directement la nature. Notre petit panda peut ainsi tout à fait s’appeler « Beauté », ou « Paradis ».

Depuis quelques années, les services diplomatiques chinois font un effort et associent le pays d’accueil des pandas, où les animaux sont en location. Ce fut le cas pour le petit ursidé du zoo de Schönbrunn. En 2016, Chine et Autriche ont convenu ensemble de Fu, qui signifie « Heureux ». En 2015, Michelle Obama a été nommée marraine d’un petit Bei Bei, « Trésor précieux » qui se prononce comme "baby", le dernier né du zoo national de Smithsonian, à Washington.

Faisons une proposition pour notre petit pensionnaire de Beauval : Zou Bou Che. C’est mignon, phonétiquement, ça fait « bout de chou » et ça signifie « marcheur ». Idéal pour réunir la République en marche et… la Grande marche de la République populaire de Chine.

Tags: