La Chine va construire une usine d'aluminium au Tadjikistan

  17 Novembre 2017    Lu: 246
La Chine va construire une usine d'aluminium au Tadjikistan

La Chine va construire une usine d'aluminium d'une valeur de 1,6 milliard de dollars (1,3 milliard d'euros) au Tadjikistan, a annoncé vendredi le principal producteur de cette ex-république soviétique d'Asie centrale où Pékin étend son influence.

Le géant chinois de la construction Yunnan Aluminium Engineering Group va bâtir une usine "tadjiko-chinoise" dans la ville de Toursounzoda, située dans l'ouest du pays, avec une capacité de production de 500.000 d'aluminium par an, a déclaré lors d'une conférence de presse Igor Sattarov, un porte-parole de la Société d'aluminium du Tadjikistan (Talco). L'usine devrait être achevée d'ici un an et demi, en utilisant "la technologie la plus avancée" et devrait créer 1.200 emplois, a précisé M. Sattarov.

Avide de stabilité régionale et de matières premières, la Chine détient plus de la moitié de la dette extérieure du Tadjikistan et cherche depuis longtemps à renforcer ses liens avec ce voisin très pauvre, situé pourtant dans le giron traditionnel de l'ancien grand-frère russe. L'aluminium est l'un des principaux produits d'exportation du Tadjikistan, bien que la production ait souffert récemment de pénuries d'électricité dans le pays et des faibles prix de ce métal sur les marchés mondiaux. Selon M. Sattarov, la nouvelle usine devrait avoir un meilleur rendement énergétique que l'usine d'aluminium existante de Talco, qui a également une capacité de production de 500.000 tonnes annuelles mais n'en produit que 76.000 depuis le début de l'année.

Les espoirs de développement du Tadjikistan reposent en grande partie sur le barrage hydroélectrique de Rogoun, dont la construction a commencé fin 2016. Celui-ci devrait être à terme le plus haut du monde avec ses 335 mètres et mettre fin aux coupures de courant, fréquentes en hiver. (Le Figaro)

Tags: #Chine