Un selfie avec son assassin juste avant qu'il ne la tue

  05 Octobre 2017    Lu: 723
Un selfie avec son assassin juste avant qu'il ne la tue
Partie en rencard avec un homme rencontré sur internet, une jeune maman a envoyé une photo à son frère. C'est ce cliché qui a permis à la police de mettre la main sur le meurtrier.
Olga Emelyanova, mère de deux enfants domiciliée dans la région de Salavat (sud-est), venait de se séparer de son mari lorsqu'elle a rencontré, sur un site pour personnes célibataires, un certain Rasim Sadykov. Les deux âmes esseulées ont décidé de fixer un rencard qui devait prendre la forme d'un pique-nique romantique. Toute contente de partir à l'aventure avec son soupirant, Olga s'est prise en photo dans la voiture et envoyé ce selfie à son frère: «On m'emmène quelque part», a-t-elle écrit. Ce à quoi le jeune homme a répondu: «Dans la forêt?» «Oui», a envoyé Olga, avec un smiley souriant.

Quelques minutes plus tard, Rasim Sadykov étranglait à mort la trentenaire avec une chaîne et cachait son corps dans des buissons, rapporte le «Daily Mail». Selon les enquêteurs, l'homme n'a pas supporté que la jeune maman refuse de coucher avec lui. Après son échange de SMS avec son frère, Olga n'a plus répondu aux messages. Inquiète, sa famille a alerté la police. Mais ce n'est que six jours après que le cadavre de la malheureuse a été retrouvé. Rasim Sadykov, lui, pensait s'en sortir sans problème, aucun témoin ne pouvant lui causer du tort. Il n'avait cependant pas pensé au fameux selfie pris par Olga juste avant sa mort. C'est précisément cette photo qui conduira les enquêteurs jusqu'au trentenaire.

Incarcéré depuis deux mois, le Russe risque jusqu'à 15 ans de prison. Les deux enfants de la victime, âgés de 3 et 10 ans, ont été confiés à leur père. «Repose en paix chérie. Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai. Merci à tous pour votre soutien», a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

Tags: