1er Sommet de l’Organisation de la coopération islamique sur la Science et la Technologie a commencé

10:10   10 Septembre 2017    296

Le 1er Sommet de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) sur la Science et la Technologie a débuté le 10 septembre à Astana, capitale du Kazakhstan.

Le président de la République d'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, participe au Sommet.

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev et les autres chefs d'Etat et de gouvernement ont été accueillis par Noursoultan Nazarbaïev, président du Kazakhstan.

Le 1er Sommet de l'OCI sur la Science et la Technologie a été organisé conformément à l'initiative proposée par le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev lors de la 13e réunion au sommet de l'OCI en avril 2016 à Istanbul.

Le 1er Sommet de l'OCI sur la Science et la Technologie a rassemblé les chefs d'Etat et de gouvernement des 57 pays membres de l'organisation, les ministres chargés de la science et de la technologie, près de 80 délégués des pays observateurs ainsi que des organisations internationales.

Le sommet a commencé par la récitation des versets coraniques.

La session d'ouverture du sommet a été marquée par l'intervention du président kazakh Noursoultan Nazarbaïev.

Ensuite, le président turc Recep Tayyip Erdogan, celui de la République islamique du Pakistan Mamnoon Hussain et d'autres chefs d'Etat ont pris la parole.

Le Sommet poursuit ses travaux.

Le sommet d'Astana a pour objectif de développer la coopération entre les pays membres de l'OCI en matière de science, de technologie et de modernisation, d'élargir le potentiel du monde islamique. Le sommet se soldera par l'adoption de la Déclaration d'Astana visant le lancement du processus de soutien politique pour le développement scientifique et technologique du monde islamique.

Lors du sommet les discussions porteront sur les problèmes de pauvreté, de famine et de chômage existants dans les pays musulmans riches en ressources naturelles, ainsi que les questions relatives à l'évolution en matière scientifique et technologique. De plus, les problèmes auxquels sont confrontés les jeunes dans les pays musulmans, ainsi que la lutte contre l'extrémisme violent et le terrorisme feront l'objet d'un échange de vues au cours de ce sommet.

Tags:


à lire aussi