La XIVe Conférence internationale des ombudsmans de Bakou a entamé ses travaux

  17 Juin 2017    Lu: 663
La XIVe Conférence internationale des ombudsmans de Bakou a entamé ses travaux
La XIVe Conférence internationale des ombudsmans de Bakou au sujet de «Les principes de base des Objectifs du développement durable : l’égalité de droit, les priorités nationales et la coopération» a entamé ses travaux vendredi 16 juin dans la capitale azerbaïdjanaise, rapporte AzVision.az citant l’Azertag.
La conférence est consacrée au 15 juin – jour de retour du leader national Heydar Aliyev au pouvoir en Azerbaïdjan et au 10e anniversaire de la mise en place de la Journée des Droits de l’homme – le 18 juin.

L’ombudsman azerbaïdjanaise Elmir Suleymanova a ouvert la cérémonie. «Bien que 20% du territoire de l’Azerbaïdjan demeure sous l’occupation suite à l’agression militaire de l’Arménie depuis plus de 25 ans, l’Azerbaïdjan a pris une place digne parmi les pays mondiaux en se développant rapidement», a-t-elle estimé, avant d’avoir abordé les réformes fondamentales mises en œuvre dans toutes les sphères en Azerbaïdjan. L’ombudsman a exprimé sa confiance à ce que les feuilles de route stratégiques confirmées par une ordonnance présidentielle assureraient l’évolution encore plus rapide du pays sur la base des exigences de la nouvelle ère

E. Suleymanova a fait savoir que le modèle de tolérance de l’Azerbaïdjan regroupant 80 groupes ethniques et minorités était salué partout dans le monde.

Ali Hassanov, adjoint du Président de la République d’Azerbaïdjan pour les Affaires publiques et politiques, chef de département, a ensuite pris la parole. Le professeur Ali Hasanov a souligné que pour atteindre les Objectifs de développement durable, les pays ayant adhéré cette initiative globale devraient posséder des ressources nécessaires. «Les réalisations que l’Azerbaïdjan a obtenues au cours des années d’indépendance, le haut niveau du développement actuel montrent que notre pays a un fort potentiel pour atteindre les objectifs fixés», a-t-il ajouté.

L’adjoint du président a dit que l’Azerbaïdjan était un pays d’une économie forte, un système politico-juridique et de protection sociale durable, un milieu socio-politique sûr et stable, une infrastructure renouvelée et ayant intégré les organisations internationales. Heydar Aliyev, revenu au pouvoir à la demande du peuple en 1993, est parvenu à faire face aux grandes tâches, en réunissant autour de lui les forces saines, les gens qualifiés, patriotiques et intelligents. İl a jeté les bases de l’évolution actuelle de l’Azerbaïdjan.

Quant à l’activité du chef de l’Etat Ilham Aliyev en tant que président, Ali Hassanov a caractérisé cette période comme celle de réformes et de modernisation continues. İl a fait savoir que cette période avait été marquée par la fin de la transition du système économique socialiste à un nouveau système.

«Cette période est particulièrement remarquable en vue de réaliser les Objectifs de développement durable. Il faut d’abord noter la réduction du taux de pauvreté de 49% à 55% et celui du chômage de 50% à 5. Il a également met en valeur les réalisations obtenues en matière d’assurance des droits et des libertés de de l’homme, de développement de la société civile.

«A présent, il y a plus de 3 mille ONG, des centaines d’organes médiatiques, 55 partis politiques et différentes communautés religieuses en Azerbaïdjan. Plus de 80% d’Azerbaïdjanais ont accès libre à l’Internet», a-t-il estimé.

A. Hassanov a déclaré que les concepts et les stratégies de développement, les programmes et les projets élaborés en Azerbaïdjan étaient tous mis en conformité avec les Objectif de développement durable de l’ONU.

Puis, la vice-présidente du Milli Medjlis de la République d’Azerbaïdjan, Bahar Mouradova, le coordinateur résident de l’ONU en Azerbaïdjan, Ghulam Isaczai, et représentant résident du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la présidente du Comité d’Etat en charge de la Famille, de la Femme et de l’Enfance, Hidjran Husseynova, et le ministre de la Culture et du Tourisme Abulfas Garayev sont intervenus.

Tags: #Bakou