Attentat dans une discothèque d`Istanbul: ce que l`on sait de l`enquête

  01 Janvier 2017    Lu: 513
Attentat dans une discothèque d`Istanbul: ce que l`on sait de l`enquête
Une attaque terroriste a visé une boite de nuit d`Istanbul dans la nuit du Réveillon. Au moins 39 personnes sont mortes, dont 15 étrangers. Parmi les victimes, une Franco-tunisienne et son époux tunisien ont été tués, dimanche.
Dimanche, vers 1h15 heure locale, un homme a ouvert le feu dans une boite de nuit d`Istanbul, la Reina, la plus huppée des discothèques de la ville.

Pour y entrer, l`assaillant a abattu un policier et un civil devant l`entrée. Après avoir pénétré dans la discothèque, l`assaillant a tiré au hasard sur la foule. Pour l`heure, le bilan fait état de 39 morts et de 65 blessés.

Des victimes de nombreuses nationalités

Le Reina est une emblématique discothèque d`Istanbul, située à Ortaköy, un quartier du district de Besiktas, sur la rive européenne de la ville. Là, 700 personnes, dont de nombreux ressortissants étrangers profitaient du lieu pour fêter le passage à la nouvelle année.

Trois Jordaniens ont été tués et quatre blessés. Deux Tunisiens ont également été tués. Le ministère français des Affaires étrangères a annoncé de son côté la mort d`une femme possédant la double nationalité française et tunisienne, sans préciser s`il s`agissait d`une des deux victimes tunisiennes.

Plusieurs Saoudiens sont également morts dans l`attaque, selon le consulat saoudien à Istanbul, qui n`en précise pas le nombre. Des ressortissants du Maroc, du Liban et de Libye figurent aussi parmi les victimes. Israël a fait état d`une ressortissante tuée dans la fusillade et d`une autre blessée. Deux Indiens ont aussi péri.

L`assaillant toujours recherché

Une chasse à l`homme était en cours dimanche pour retrouver l`assaillant. Selon certains médias, l`homme armé était déguisé en père Noël. Cependant, cette information n`a pas été confirmée par les autorités.

De plus, sur des images de surveillance, dont des extraits ont été diffusés par les médias, il semble porter une tenue normale, mais avec un bonnet de Noël sur la tête.

L`assaillant est parvenu à s`enfuir en "profitant de l`anarchie" semée dans la discothèque, selon le Premier ministre Binali Yildirim.

"Les recherches pour retrouver le terroriste sont toujours en cours. J`espère qu`il va être rapidement capturé", a déclaré dimanche matin le ministre turc de l`Intérieur, Süleyman Soylu.

Selon lui, les premiers éléments de l`enquête ont révélé que l`assaillant avait dissimulé son fusil sous un manteau, puis quitté les lieux en portant d`autres vêtements.

Tags: