Elon Musk dévoile son plan pour gagner Mars

  14 Juin 2016    Lu: 514
Elon Musk dévoile son plan pour gagner Mars
Le patron de SpaceX a dévoilé quelques détails des futures missions qu`il envisage de mener à destination de Mars.
En avril 2016, Elon Musk avait annoncé son intention d`envoyer un vaisseau Dragon sans équipage sur Mars dès 2018. Un objectif réaffirmé il y a quelques jours alors qu`il affichait une ambition encore plus grande : réussir un vol habité vers la planète Rouge d`ici 2024.

Les détails manquaient cependant pour chacune de ces missions et les experts attendaient des les avoir pour évaluer la faisabilité de ces objectifs. Ce week-end, le patron de SpaceX a révélé quelques informations supplémentaires au Washington Post. Il confirme ainsi que la fusée Falcon Heavy sera le lanceur qui permettra de gagner Mars. Il s`agit d`une version améliorée de la Falcon 9 qui est actuellement utilisée par SpaceX pour envoyer des capsules Dragon ravitailler la Station spatiale internationale.

Elle sera équipée de deux propulseurs supplémentaires qui en feront "la plus puissante fusée opérationnelle au monde" affirme le milliardaire dans le journal : elle aura la puissance de 18.747 avions au décollage. Cette fusée, dont le premier vol d`essai pourrait avoir lieu avant la fin de l`année, convoiera vers Mars une capsule Dragon version 2, beaucoup plus imposante que la première. Si elle atterrit sur la surface de Mars elle deviendra le plus gros objet à atteindre la planète Rouge. Elle serait, en effet, dix fois plus grande que le plus gros engin jamais lancé vers cette destination.

Elon Musk confirme que le premier vol de la Dragon 2 est prévu pour l`année 2018. S`il se passe comme prévu, il sera le point de départ d`un "itinéraire de fret" avec plusieurs vols tous les 26 mois pour amener sur Mars des rovers, des expériences scientifiques et finalement les bases de ce qui deviendra le première colonie humaine martienne. Le premier vol habité devrait bien décoller en 2024 avec une arrivée en 2025. Compte-tenu des risques inhérent à une telle mission, le premier équipage sera très certainement réduit avec à bord des astronautes animés du même esprit que "les colons qui ont traversé l`Atlantique il y a des siècles". Le milliardaire promet de dévoiler plus de détails en septembre, lors du Congrès international d`astronautique qui se déroulera au Mexique.


Tags: