Des tireuses arméniennes: Qui les entraîne et envoie au Haut-Karabakh?

  14 Mai 2016    Lu: 4301
Des tireuses arméniennes: Qui les entraîne et envoie au Haut-Karabakh?
Selon les informations diffusées sur les médias arméniens, le président arménien Serge Sarkissian a récompensé les combattants distingués dans les batailles en Avril contre l`armée azerbaïdjanaise. Serge Sarkissian qui a décoré des lieutenants, des majors, des colonels, ainsi que certains combattants ordinaires et une femme combattante nommé Yurida Gabrielyan. Mais, bien qu`il était longtemps, l`identité de cette femme n`avait pas été déterminée.

Après une série de recherches, il a été constaté que Yurida Gabrielyan combat sur une base contractuelle dans les forces armées de l`Arménie. Elle a occupé des postes supérieurs au Haut-Karabakh comme une tireuse.

Selon des sources arméniennes, Yurida a empêché la progression des positions spécifiques, des mitrailleuses et de la main-d`oeuvre appartenant à l`armée azerbaïdjanaise par des tirs d`un fusil de sniper et assuré la mise en œuvre de la mission de combat du groupe arménien. En conséquence, elle a reçu une médaille du “Courage”.

Examinons où et comment Yurida Gabrielyan agée de 2 ans est devenue une tireuse et une combattante de renseignement.

***

“L`Union générale arménienne de bienfaisance” (UGAB) est une organisation à but non lucrative arménienne créée en 1906 par Boghos Nubar Pacha et d`autres représentants de la communauté arméno-égyptien afin d`assurer la mobilisation des arméniens dans l`Empire ottoman.

Avec le début de la Seconde Guerre mondiale le siège de l`union a été déménagé à New York. L`organisation internationale déjà possèdant un budget annuel de plus de 45 millions de dollars commence à promouvoir «Patrimoine culturel» des arméniens, fournir chaque année plus de 500.000 Arméniens avec les travaux dans 31 pays et 75 villes.



“L`Union générale arménienne de bienfaisance” (UGAB) possède des bureaux, des centres, des associations dans de nombreux pays du monde. En outre, l`organisation a créé son département du Scout avec une compétence particulière. Les premières unités du département ont dans des régions tels que l`Egypte, le Liban et la Syrie en 1940. Au cours des années, des branches de l`organisation ont été établies en Argentine, en Arménie, en Irak, au Liban, en Syrie, en Uruguay et aux États-Unis.

• Andranik Scout Camp – Dilidjan, Arménie
• Kamp Hay Ler – Plovdiv, Bulgarie & Sofia
• Colonie de Vacances – Haute-Savoie, France
• Kessab Kampı – Kessab, Syrie
• Kamp Nubar – New York, USA
• Colonia de Vacaciones – Buenos-Ayres, Argentine
• Colonia de Vacaciones – Cordoba, Argentine
• Yercanik Tajiryan– Bagdad, Irak
• Demirdjian Center – Antilyas, Liban
• Hai Amar – Damas, Syrie
• Camp de Vacances – Kamishli, Syrie
• Camp de Vacances – Pasadena, USA & Californie

Des jeunes arméniens choisis pour les camps mentionnés ci-dessus étudient aux «Centres de formation» appertenant à l`Union générale arménienne de bienfaisance. Les écoles suivantes fournissent des connaissances spéciales aux jeunes arméniens:

• UGAB Manukyan- l`école de Demirchyan, le parc Kanoga, Californie
• L`université d`UGAB, Pasadena
• UGAB, l`école primaire d`Alexander, Sydney, Australie
• L`école de Manukyan, Michigan
• L`école d`Aleks Manukyan, Montreal, Québec
• L`école de Mariya Manukyan, Buenos Aires, Argentine
• Nubaryan (l`école primaire) et Aleks Manukyan (l`école secondaire), Montevideo, Uruguay

Selon la recherche, Yurida Gabrielyan combat dans l`armée arménienne comme l`officier du renseignement. Après la recherche dans toutes les directions sur combattante, j`ai révélé que Yurida Gabrielyan utilise le réseau de services sociaux sous le nom Venessa Gabrielyan.

https://www.facebook.com/yourida.gabrielian

Elle note qu`elle travaille pour “UGAB Scout Yerevan”. Cette note m`a forcé à mener des recherches sur le département du scout de “l`Union générale arménienne de bienfaisance”. En outre, d`autres portails arméniens admettent que Yurida Gabrielyan est une étudiante de cette organisation.

Il devient clair que l`Union générale arménienne de bienfaisance agissant comme une organisation internationale de bienfaisance prépare les guerriers potentiels pour la communauté arménienne. Actuellement, “l`Union générale arménienne de bienfaisance” continue à envoyer des combattantes comme Yurida Gabrielyan au Haut-Karabakh.



Peu de temps après les batailles d`avril, des informations ont été diffusées sur le placement de 19 tireuses dans les positions situées à Agdara, Fizouli, Jabrayil et Hadrut par l`Arménie.

Selon des recherches, des tireurs Arméniennes envoyées d`Amérique du Sud au Haut-Karabakh ont montré une cruauté particulière. Par exemple, Suren Vartanyan, correspondant militaire du journal “Berd” (Canada) a noté: “Le groupe militaire N01261 était prêt à aller au Haut-Karabakh. Les filles venues de l`Argentine ont également les rejoint. Elles ne savaient pas où elles sont venues. Elles sont venues afin de se battre pour la liberté, la religion et l`église. Des dépenses de ces filles ont été payées par le “Centre arménien” à Canada. J`ai été témoin de ces combats à Askeran et dans le territoire de Mecheli. En outre, j`ai informé la “Conférence de l`unité des Arméniens” à Akhalkalaki…” (Rovchen Valizade Genocid-Ecocid... “La Géorgie. Des nouvelles de Javakheti. . S.Vartanyan. Le 16 octobre 1991”).

Compte tenu de tout cela, nous devons évaluer adéquatement le réseau allant de l`Australie à l`Amérique du Sud et ses activités illégales.

Chahin Godjayev
AzVision.az

Tags: