La reconnaissance du régime séparatiste dans le Haut-Karabakh par l`Arménie signifie la fin du processus du Groupe de Minsk

  03 Mai 2016    Lu: 683
La reconnaissance du régime séparatiste dans le Haut-Karabakh par l`Arménie signifie la fin du processus du Groupe de Minsk
L’Arménie mettra fin au processus du Groupe de Minsk de l`OSCE, en reconnaissant le soi-disant régime établi dans les territoires azerbaïdjanais occupés, Hikmat Hajiyev, porte-parole du MAE azerbaïdjanais a confié à l’Azvision.az, tout en commentant les déclarations affirmant que l’Arménie va reconnaître l’« indépendance » du Haut-Karabakh.

Hajiyev a noté dans ce cas, le Groupe de Minsk sera privé du mandat: « Ceci est un exemple extrême de la violence et de l`arbitraire contre le processus du Groupe de Minsk, ses coprésidents et toute la communauté internationale. La communauté internationale devrait apporter une réponse adéquate à ces actes de provocation de l`Arménie ».

Le conflit du Haut-Karabakh est entré dans sa phase moderne en 1988, sur la base des revendications territoriales de la RSS d`Arménie contre la RSS d`Azerbaïdjan.

Une guerre féroce a éclaté entre l`Arménie et l`Azerbaïdjan, en 1991-1994, pour la région du Haut-Karabakh de l`Azerbaïdjan. A la suite de la guerre, 20 pour cent du territoire de l`Azerbaïdjan - Haut-Karabakh et 7 districts adjacents (Latchine, Kalbajar, Aghdam, Fuzouli, Jabraïl, Goubadli, Zangilan), ont été occupés par les forces armées arméniennes, plus de 1 million d’Azerbaïdjanais sont devenus des réfugiés et des personnes déplacées internes. Les opérations militaires ont pris fin par un accord de cessez-le-feu signé entre l`Azerbaïdjan et l`Arménie, en mai 1994 à Bichkek.

Le Groupe de Minsk de l`OSCE est engagé dans le règlement du conflit du Haut-Karabakh. Le GdM est créé lors de la réunion du Conseil ministériel de l`OSCE à Helsinki, le 24 mars 1992. Le Groupe inclut l`Azerbaïdjan, l`Arménie, la Russie, les Etats-Unis, la France, l’Italie, l`Allemagne, la Turquie, la Biélorussie, la Finlande et la Suède.

Par ailleurs, le Groupe de Minsk de l`OSCE dispose une institution de coprésidence, composée de la Russie, des Etats-Unis et de la France, qui a commencé à fonctionner en 1996.

Les résolutions 822, 853, 874 et 884 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui ont été adoptées dans des intervalles courts en 1993 et ​​d’autres résolutions adoptées par l`Assemblée générale des Nations Unies, l`APCE, l`OSCE, l`OCI et d`autres organisations exigent le retrait immédiat et inconditionnel des troupes arméniennes du Haut-Karabakh.

Tags: