Protéger les animaux permet d`atténuer le changement climatique - ETUDE

  02 Mai 2016    Lu: 473
Protéger les animaux permet d`atténuer le changement climatique - ETUDE
Protéger les animaux permet d`atténuer le changement climatique.
Une récente étude conduite par des experts d’une quinzaine d’organismes de divers pays (Australie, Costa Rica, Inde, Malaisie, République du Congo…) , établit un lien entre la « défaunation » (destruction de la faune) et le stockage de carbone dans les forêts tropicales, rapporte le site "Sciencepost".

Pour établir ce lien, les scientifiques ont étudié la façon dont la capacité à stocker du carbone chez les espèces d’arbres disséminées par de grands animaux différait de celles dispersées par de petits animaux ou via d’autres vecteurs, comme le vent ou la gravité.

Ils ont constaté, qu`en mangeant les fruits, les animaux répandent les graines, assurant ainsi la descendance végétale. Ce qui fait que dans les forêts tropicales, le stockage du carbone augmente. Une bonne chose pour le climat, indique la même source.

Les résultats de l`étude ont révélé que dans les forêts tropicales américaines, africaines et sud-asiatiques, caractérisées par une forte proportion d’espèces animales disséminatrices de graines, les pertes de carbone sont significatives, de 2 à 12 %. En revanche, les sylves (forêts équatoriales et humides) d’Asie du Sud-est et du continent australien, plus dépendantes des alizés ( vents réguliers des régions intertropicales) et de la gravité pour la dispersion des graines, affichent aucune ou très peu de perte de carbone stocké (+ ou-1 %), rapporte, encore "Science Post"

Tous ces constats permettent de conclure que le déclin des grands animaux se traduira par des forêts moins fournies en grands arbres, et donc par une diminution du carbone stocké, qui réduit d’autant son accumulation dans l’atmosphère sous forme de dioxyde de carbone, ce qui contribue au changement climatique, note enfin le site.

Tags: