La Corée du Sud propose un nouveau système de restauration halal aux touristes musulmans

  11 Avril 2016    Lu: 728
La Corée du Sud propose un nouveau système de restauration halal aux touristes musulmans
740 000 touristes musulmans ont visité la Corée du Sud en 2015 dont une majorité de Malaisiens et d’Indonésiens, les Turcs ont, quant à eux, représenté 20 000 entrées .
La Corée du Sud a décidé d`encourager les restaurants locaux à servir de la nourriture "halal" avec l`introduction d`un nouveau système de certification, a annoncé, jeudi, l`agence de promotion du tourisme du pays.

Un responsable de l`Organisation de tourisme de Corée (OTC) [Korea Tourism Organization (KTO)] a révélé à l`Agence Anadolu (AA) que 200 lieux de restauration proposant ces services seront mis en avant dans un guide qui sera publié en août prochain.

Les restaurants recevront une certification évaluée sur cinq niveaux; des restaurants qui se conforme complètement aux exigences de la Fédération musulmane de Corée à ceux qui s`abstiennent simplement de servir de la viande de porc.

Les archives de l`OTC montrent que 740 000 touristes musulmans ont visité la Corée du Sud l`année dernière, dont la majorité provenant de Malaisie et d`Indonésie. Les ressortissants turcs ont quant à eux représenté 20 000 entrées en 2015.

Tandis que ces chiffres devraient augmenter pour atteindre 800 000 entrées au total, la Corée du Sud a apparemment reconnu le besoin de se tenir à niveau pour profiter de cette manne touristique.

La capitale Séoul propose plusieurs restaurants de cuisine turque et l`OTC a déjà introduit certains d`entre eux dans la liste des 140 restaurants halal du pays.

Quelques-uns des établissements présents sur la nouvelle liste proposeront de la nourriture coréenne.

Interrogé sur l`éventualité que les restaurants proposent une version halal du «Gaegogi» [plat à base de viande de chien], le responsable de l`OTC, qui n`a pas souhaité être nommé, a confié douter que de tels spécialités soient incluses dans les menus pour touristes musulmans.

L`Islam considère la consommation de chien ou de chat «haram» [interdite] étant donné que manger des produits à base d`animaux carnivores est prohibé.

Tags: