Le Nagorny-Karabakh "retournera un jour" à l`Azerbaïdjan, assure Erdogan

  04 Avril 2016    Lu: 676
Le Nagorny-Karabakh "retournera un jour" à l`Azerbaïdjan, assure Erdogan
La région du Nagorny-Karabakh, que se disputent Erevan et Bakou, "retournera un jour" à l`Azerbaïdjan, son "propriétaire originel", a assuré lundi le président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan.

"Le Karabakh retournera un jour, sans aucun doute, à son propriétaire originel, il appartiendra à l`Azerbaïdjan", a déclaré lors d`un discours télévisé M. Erdogan, qui multiplie les messages de soutien à Bakou depuis la reprise vendredi soir des hostilités qui ont fait au moins 33 morts dans les deux camps.

Les combats, les plus meurtriers depuis le cessez-le-feu instauré entre Erevan et Bakou en 1994, ont par ailleurs fait plus 200 militaires et civils blessés. Renouvelant ses "condoléances" aux proches des "martyrs" azerbaïdjanais, le chef de l`Etat turc a déclaré: "cette oppression ne continuera pas éternellement".

Ce conflit, dont les sources remontent à plusieurs siècles mais qui s`est cristallisé à l`époque soviétique lorsque Moscou a attribué ce territoire majoritairement arménien à la république socialiste soviétique d`Azerbaïdjan, intervient dans une région du Caucase, stratégique pour le transport des hydrocarbures, près de l`Iran, de la Turquie et aux portes du Proche-Orient.

L`escalade militaire intervient par ailleurs au moment où la Russie, qui entretient de bonnes relations avec l`Arménie, et la Turquie, alliée traditionnel de l`Azerbaïdjan, traversent une grave crise diplomatique sur fond de guerre en Syrie.

La Turquie, qui a de forts liens culturels et linguistiques avec l`Azerbaïdjan, est un allié essentiel pour Bakou. Elle n`a en revanche pas de relations diplomatiques avec l`Arménie, en raison du différend sur les massacres de masse d`Arméniens dans l`Empire ottoman en 1915, qualifiés par Erevan de génocide, ce qu`Ankara refuse de reconnaître. "Depuis le début, la Turquie se tient aux côtés de l`Azerbaïdjan et elle le restera à l`avenir", a affirmé M. Erdogan, qualifiant de "frère" son homologue azerbaïdjanais Ilham Aliyev.

Tags: