L’Ayatollah Khamenei a vaincu Obama

  04 Avril 2016    Lu: 372
L’Ayatollah Khamenei a vaincu Obama
Le site web américain Tampa Tribune a souligné que les Etats-Unis devraient payer pendant longtemps, les prix lourds de leurs bêtises face à l’Iran.
Le rabbin Abraham Cooper, le vice-président du Centre israélien Simon Wiesenthal qui a des succursales aux Etats-Unis et dans les territoires occupés, a écrit dans un article publié par le site web Tampa Tribune que l’appareil judiciaire américain avait émis un acte d’accusation contre sept hackers iraniens qui avaient piraté certains sites web aux Etats-Unis.

Selon l’acte d’accusation, ces attaques ont été systématiques, destructrices et vastes. L’administration américaine n’a pas tenu ses promesses formulées en été dernier selon lesquelles elle avait promis au Congrès d’annuler les sanctions liées au programme nucléaire iranien, d’autant plus que selon certains rapports, le gouvernement américain a autorisé le gouvernement iranien à avoir accès au dollar américain.

Le secrétaire américain au Trésor Jack Lew lors de sa prestation de serment en juillet 2015 avait dit que l’Iran n’aurait aucunement accès au plus grand marché financier et commercial du monde.

« A présent, les Iraniens sont impatients sur le rythme de l’allègement des sanctions, il faut donc jeter dans la poubelle les engagements officiels des autorités de la Maison Blanche, leurs témoignages mensongères ainsi que leurs promesses vides concernant l’accord nucléaire avec l’Iran. Et nous n’aurons d’autres choix que d’opter pour l’option militaire afin de maintenir la pression sur ce pays », a écrit le rabbin Abraham Cooper.
Rappelant les revers des anciens présidents américains dont celui de Jimmy Carter qui n’a pas réussi à conclure un vaste contrat militaire avec l’Iran, le renversement du régime Pahlavi par le feu leader de la Révolution islamique d’Iran en 1979, l’affaire de la prise d’otages et la fermeture de l’ambassade américaine à Téhéran, il a conclu :

« Obama a été vaincu par l’Ayatollah Khamenei et il semble que nous et nos alliés du Moyen-Orient devrions payer le prix fort des folies commises par Obama aujourd`hui et demain. d`ici la prochaine fête de Pourim, on s`attends à ce que d`autres folies soient commises par Obama».

D`après une fable sans cesse mise en relief par les sionistes, " Pourim" est une fête qui marque la " libération des juifs de l`Empire perse " qui aurait planifié " leur extermination"! Or l`histoire de l`Iran antique n`est jamais entachée par un quelconque massacre contre des minorités confessionnelles ou religieuses et les israéliens, adeptes de l`auto victimisation, recourent souvent à ce genre d`affabulation pour justifier.

Tags: