Ryad organisera l'Exposition universelle de 2030

  28 Novembre 2023    Lu: 784
Ryad organisera l

L'organisation de l'Exposition universelle 2030 a été octroyée mardi à Ryad, la capitale saoudienne, a annoncé le Bureau international des expositions (BIE) à l'issue d'un vote de ses délégués près de Paris.

Rome et Busan, en Corée du Sud, étaient également en lice pour succéder à Dubaï, hôte de l'édition 2020, et Osaka, qui accueillera en 2025 l'évènement planétaire organisé tous les cinq ans.

Le royaume l'a emporté dès le premier tour avec 119 voix contre 29 pour Busan et 17 pour Rome.

"Je pense que c'est l'expression de la confiance que la communauté internationale a dans ce que nous avons à offrir", a déclaré le ministre des Affaires étrangères saoudien, le prince Faiçal bin Farhan al Saud, devant la presse réunie au Palais des congrès d'Issy-les-Moulineaux, au sud de Paris.

Ryad veut organiser l'Exposition entre le 1er octobre 2030 et le 31 mars 2031 et espère attirer 40 millions de visiteurs, dont la moitié d'étrangers, annonce le dossier de presse.

La pétromonarchie de 36 millions d'habitants prévoit la construction de plus de 220 pavillons dans le nord de la ville, à une station de métro de l'aéroport.

"Un avenir différent", "Action pour le climat", "Prospérité pour tous" sont les thèmes annoncés pour cette Expo2030 "construite par le monde et pour le monde" selon l'un des slogans de la candidature saoudienne, qui a fait l'objet d'une campagne d'affichage dans Paris ces derniers jours.

"MERCANTILE"

Giampiero Massolo, président de la candidature italienne, a dit sa déception face à un résultat "inattendu" tant l'avance de Ryad est grande, déplorant l'aspect "mercantile" de la compétition.

"Ce n'est plus une bataille de contenu, ce n'est plus une compétition entre projets, mais une approche mercantile", a-t-il dit à Reuters.

"Au-delà de Rome (...) je m'inquiète pour l'avenir de la communauté internationale", a-t-il poursuivi. "Hier, c'est la Coupe du monde de football, demain ce seront les Jeux olympiques. Et tôt ou tard, nous allons acheter des sièges non permanents au Conseil de sécurité de l'Onu. Voulons-nous vraiment cela ?"

Interrogé sur la manière de convaincre les délégués, le chef de la diplomatie saoudienne a évoqué un travail de conviction encouragé par les hautes autorités, à commencer par le prince héritier Mohammed Ben Salmane.

"Ce que nous pouvons faire, c'est nous engager et vraiment ce que Son Altesse Royale (...) a demandé à l'équipe au début, c'est de s'engager avec nos partenaires. 'Écoutez-les, comprenez quelles sont leurs attentes par rapport à l'Expo. Travaillez avec eux pour construire votre proposition sur cette base'", a-t-il dit.

Le footballeur portugais Cristiano Ronaldo, qui joue dans le club saoudien d’Al-Nassr, a enregistré un message diffusé dans une vidéo présentée aux délégués juste avant le vote.

La France a annoncé dès l'an dernier qu'elle voterait pour Ryad au détriment de Rome, pays européen.

Les Saoudiens, qui disent vouloir réduire leur dépendance au pétrole, investissent dans le tourisme et l'industrie à travers d'ambitieux projets comme la ville du futur Neom et le complexe immobilier de luxe durable Red Sea Global.


Tags: Ryad  


Fil d'info