La France alloue plus de 100 millions d'euros de nouvelle aide à la Moldavie

  21 Novembre 2022    Lu: 324
La France alloue plus de 100 millions d

La France a annoncé lundi une nouvelle aide de plus de 100 millions d'euros pour la Moldavie, confrontée à une grave crise énergétique et économique en raison du conflit en Ukraine.

Cette enveloppe s'inscrit dans le cadre d'un programme d'aides discuté lors de la 3e Conférence ministérielle de soutien à la Moldavie qui a réuni lundi à Paris 45 délégations internationales représentant notamment l'Union européenne et les Etats-Unis.

"Afin de répondre aux besoins immédiats, nous avons décidé de mobiliser une nouvelle enveloppe exceptionnelle de plus de 100 millions d'euros", a dit Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse avec son homologue moldave, Maia Sandu.

Sur cette enveloppe, dix millions d'euros seront affectés d'ici la fin de l'année sous forme de subventions au Haut- Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), au Programme alimentaire mondial (PAM) et à l'Unicef "pour soutenir notamment l'accès des réfugiés au chauffage, à la nourriture et à l'éducation".

La Moldavie a accueilli plusieurs dizaines de milliers de réfugiés ukrainiens sur son sol.

"Des générateurs de haute puissance vont également être fournis dans les premiers mois de l'année 2023 pour équiper des hôpitaux moldaves, et une enveloppe de 2 millions d'euros sera mobilisée via la BERD (Banque européenne pour la reconstruction et le développement-NDLR)" pour soutenir les réformes publiques notamment dans le secteur de l'énergie, a dit Emmanuel Macron.

L'Agence française de développement (AFD) allouera par ailleurs 90 millions d'euros à Chisinau sur la période 2023-2024.

"DRAMATIQUE"

Petit pays de quelque 2,6 millions d'habitants, frontalier de l'Ukraine, la Moldavie est candidate depuis juin dernier à l'intégration au sein de l'Union européenne.

Chisinau est durement affecté sur le plan énergétique et économique par le conflit ukrainien. Moscou a réduit de moitié ses livraisons de gaz aux Moldaves et les exportations d'électricité en provenance d'Ukraine sont rendues impossibles par les frappes russes sur les infrastructures ukrainiennes.

L'enjeu, pour Paris, est d'aider la population moldave à affronter l'hiver.

"Nous sommes confrontés à une crise énergétique dramatique", a souligné Maia Sandu lors de cette conférence de presse, faisant état d'un taux d'inflation sans précédent de 35%.

"Nous nous préparons à un hiver particulièrement difficile. (...) Cette guerre met en danger l'approvisionnement électrique et l'approvisionnement en gaz", a-t-elle ajouté.

"Nombre de Moldaves n'auront pas la possibilité de payer leur facture cet hiver à moins que le gouvernement n'intervienne", a-t-elle dit.

La France, l'Allemagne et la Roumanie ont lancé en avril dernier une "Plateforme de soutien", afin de "coordonner une assistance concrète et immédiate de la communauté internationale".

Les deux premières conférences ministérielles à Berlin (mars) puis Bucarest (juillet) ont permis de rassembler quelque 600 millions d'euros de promesses de dons et contributions.

La prochaine réunion aura lieu en Moldavie et Emmanuel Macron a annoncé que le prochain sommet de la Communauté politique européenne aurait lieu dans ce pays en juin 2023.

Reuters


Tags: France   Moldavie  


Fil d'info