Véritable visage du « christianisme » arménien - PHOTOS // Ils vandalisent d'anciennes églises albanaises et y élèvent même des vaches

  16 Septembre 2022    Lu: 363
 Véritable visage du « christianisme » arménien -  PHOTOS  //  Ils vandalisent d

La foi des Arméniens, qui se présentent presque comme les « premiers chrétiens » de l'histoire, ne vient pas directement du cœur. Il s'agit d'une méthode d'influence politique pour se présenter comme un peuple autochtone sur le territoire dont ils se sont emparés, ainsi que pour créer un conflit religieux à l'échelle mondiale.

Après la guerre de 44 jours, des milliers d'Arméniens devenus subitement « religieux » se sont tournés vers les églises du diocèse albanais, aboli après le traité de Turkmentchaï au début du XIXe siècle. Pendant les 30 ans d'occupation, nos voisins haineux, qui ne connaissaient même pas l'emplacement de l'église de Khoudaveng à Kelbédjer ou du monastère d'Amaras à Khodjavend, ont tenté de transformer les bâtiments historiques en plates-formes de propagande politique. Cependant, leurs tentatives de poursuivre la guerre à un niveau hybride n'ont pas été autorisées.

Vous pouvez voir l'église « Sainte Vierge » (« Sainte Marie ») du XIIe siècle située près du village Veng de la région de Kelbédjer, sur les rives de la rivière Terter sur les photos. Le complexe du monastère a été progressivement construit et utilisé par le diocèse albanais jusqu'au XVIIe siècle.

Le complexe se composait de deux églises mesurant 4.50x3.60 et 6.60x4.70 mètres, ainsi que d'une salle à colonnes de 5.8x6 mètres et d'un porche couvert.

Après l'occupation de Kelbédjer en 1993, les vandales arméniens qui sont venus dans la région ont écrit des inscriptions arméniennes sur les murs du monastère et ont placé une pierre de rivière avec une image spécifique de croix grégorienne :

La question se pose, pourquoi les « religieux au long nez » qui ont versé des larmes pour Khoudaveng et Amaras ne se souviennent-ils pas de ce monastère ? Parce que le toit et les arches sont tombés ? Ou parce qu'ils ont posé des mines sur la route vers eux ? Après tout, le complexe du monastère « Sainte Marie » n'est qu'à 15 minutes de Khoudaveng...

P.S. Récemment, les images d'une autre ancienne église albanaise prises par un blogueur russe, dont le surnom est VASEX, dans la forêt près de la ville de Dilidjan de l'Azerbaïdjan occidental, ont suscité l'intérêt des utilisateurs du réseau.

Des interventions inutiles ont été faites dans le bâtiment, ses parties intactes représentent des croix grégoriennes illogiques et denses, et des vaches errent à l'intérieur. Probablement, ce sont des parents des vaches sacrées en Inde, que les Arméniens « religieux » n'osent pas expulser de l'église.

Je me demande si ceux qui ont voté pour la résolution « sur la destruction du patrimoine culturel arménien au Karabagh » adoptée par le Parlement européen le 10 mars de cette année ont vu ces photos ? Ou l'objectif principal de la « solidarité chrétienne » aveugle n'est-il rien d'autre que d'exercer une pression politique sur l'Azerbaïdjan ?

Hans Kloss
Exclusivement pour Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Karabagh   vandalisme   Arménie  


Fil d'info