L'accord d'exportation de céréales pourrait ouvrir la voie à de nouveaux pourparlers de paix (Présidence turque)

  01 Août 2022    Lu: 481
L

Le porte-parole de la présidence turque a déclaré avoir bon espoir que l'accord d'exportation de céréales signé entre la Türkiye, l'ONU, la Russie et l'Ukraine puisse ouvrir la voie à des pourparlers de paix.

"Je ne veux pas paraître trop optimiste, mais il n'est pas exclu que cet accord d'approvisionnement en céréales ouvre la voie à un cessez-le-feu, à un échange de prisonniers et à de nouvelles négociations de paix s'il est bien mis en œuvre", a déclaré Ibrahim Kalin dans une interview télévisée diffusée dimanche.

Kalin a ajouté qu'une guerre dans laquelle les deux parties souffriraient de revers et où le monde entier subirait des dommages n'aurait pas de vainqueur, soulignant l'impact de la guerre sur tous les aspects de la vie dans le monde, allant du coût de l'énergie aux prix des produits de base et des denrées alimentaires.

Il a également fait remarquer que les navires qui se trouvent dans les ports d'Odessa sont chargés et prêts à prendre la mer, mais que les inspections, les corridors convenus et la livraison des cargaisons sont encore en cours d'organisation.

Le porte-parole de la présidence turque a souligné que si tout va bien, les navires pourraient partir dans deux jours au plus tard.

Le 22 juillet, la Türkiye, les Nations unies, la Russie et l'Ukraine ont signé un accord visant à rouvrir trois ports ukrainiens pour l'acheminement des céréales bloquées depuis des mois en raison de la guerre russo-ukrainienne, qui en est à son sixième mois.

L'accord prévoit la création d'un centre de coordination à Istanbul pour effectuer des inspections conjointes à l'entrée et à la sortie des ports et pour garantir la sécurité des itinéraires.


Tags: Turkiye   Ukraine  


Fil d'info