Pékin affirme avoir testé un système d'interception de missile

  20 Juin 2022    Lu: 142
Pékin affirme avoir testé un système d

La Chine a effectué le test d'un système terrestre d'interception de missile qui a "atteint son objectif attendu", a déclaré dimanche soir le ministère de la Défense dans un communiqué, indiquant qu'il s'agissait d'une démarche défensive ne ciblant aucun pays.

La Chine a effectué le test d'un système terrestre d'interception de missile qui a "atteint son objectif attendu", a déclaré dimanche soir le ministère de la Défense dans un communiqué, indiquant qu'il s'agissait d'une démarche défensive ne ciblant aucun pays.

Pékin a accéléré ses recherches en matière de missiles de toutes sortes, parmi lesquels certains capables de détruire des satellites dans l'espace ou encore des missiles balistiques équipés d'ogive nucléaire de pointe, dans le cadre d'une modernisation militaire ambitieuse supervisée par le président Xi Jinping.

Des intercepteurs de missiles ont déjà été testés dans le passé par la Chine. La précédente annonce officielle d'un tel test remonte à février 2021, trois ans après la précédente. Selon la presse officielle, Pékin procède à des tests de système anti-missile depuis au moins l'année 2010.

La Chine, comme la Russie, se plaint de longue date du système de défense anti-missile déployé par les Etats-Unis en Corée du Sud, estimant que celui-ci est capable de pénétrer son territoire.

La Chine, comme la Russie, se plaint de longue date du système de défense anti-missile déployé par les Etats-Unis en Corée du Sud, estimant que celui-ci est capable de pénétrer son territoire.

Reuters


Tags: Chine  


Fil d'info