Législatives 2022 en France - Des résultats préliminaires dévoilés

  19 Juin 2022    Lu: 227
 Législatives 2022 en France - Des résultats préliminaires dévoilés

Les quinze membres du gouvernement étaient parvenus à se qualifier pour le second tour du scrutin, dont Élisabeth Borne. Un remaniement est prévu pour exfiltrer les vaincus.

Il faudra en passer par la case remaniement. Pour la première fois depuis 2007, et l'instauration d'une règle non-écrite voulant que les ministres battus aux législatives quittent le gouvernement, l'exécutif se trouve confronté à cette délicate situation. Sur les quinze candidatures que comptait l'exécutif aux élections législatives de 2022, au moins l'une d'entre eux a été battue au second tour ce dimanche ce 19 juin.

Élisabeth Borne (Matignon), élue dans la 6ème du Calvados
Elle décroche son premier mandat. Avec 52,3% des voix, selon une estimation Ifop, la première ministre Élisabeth Borne l'a emporté dans la 6ème circonscription du Calvados face à son adversaire Nupes, Noé Gauchard, donné à 47,7%.

Gérald Darmanin (Intérieur), élu dans la 10ème du Nord
Énième victoire dans son fief. Selon des résultats qu'il a lui-même communiqués sur Twitter, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, l'a emporté avec 57,52% des voix dans la 10ème circonscription du Nord face à son adversaire Nupes, Leslie Mortreux, donnée à 42,8%.

Amélie de Montchalin (Planification écologique), battue dans la 6ème de l'Essonne
Un portefeuille stratégique s'en trouve orphelin. Selon une estimation Ifop, la nouvelle ministre de la Planification écologique, Amélie de Montchalin, a été battue dans la 6ème circonscription de l'Essonne (47%) par son adversaire Nupes, Jérôme Guedj (53%).

Brigitte Bourguignon (Santé), battue dans la 6ème du Pas-de-Calais
Un camouflet. Fraîchement promue à la tête du ministère de la Santé, Brigitte Bourguignon a été - selon son entourage cité par l'AFP - battue dans la 6ème circonscription du Pas-de-Calais, face à son adversaire RN Christine Engrand.

Olivier Dussopt (Travail), élu dans la 2ème de l'Ardèche
Ascension confirmée. Récemment promu à la tête du ministère du Travail, l'ancien député-maire ex-PS d'Annonay, Olivier Dussopt, l'a emporté dans la 2ème circonscription de l'Ardèche, avec 58,74%, contre 41,26% à son adversaire Nupes, Christophe Goulouzelle.

Damien Abad (Solidarités), élu dans la 5ème de l'Ain
Le verdict des urnes d'un côté, les polémiques et les affaires de l'autre. Accusé d'agressions sexuelles dès sa nomination au ministère des Solidarités, l'ex-LR Damien Abad l'a emporté dans la 5ème circonscription de l'Ain (57,86%), face à son adversaire Nupes Florence Pisani (42,14%).

Marc Fesneau (Agriculture), élu dans la 1ère du Loir-et-Cher
Le MoDem sauve l'honneur. Avec 56,47% des voix, le ministre centriste de l'Agriculture, Marc Fesneau, l'a emporté dans la 1ère circonscription du Loir-et-Cher, face à son adversaire Nupes Reda Belkadi, donné à 43,53%.

Stanislas Guerini (Transformation publique), élu dans la 3ème de Paris
Le parti garde son chef. Selon une estimation Ifop, le patron de LREM et actuel ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Stanislas Guerini, l'a emporté dans la 3ème circonscription de Paris, avec 51,3%, contre 48,7% à son adversaire Nupes Léa Balage El Mariky.

Yaël Braun-Pivet (Outre-mer), 5ème des Yvelines
Après avoir obtenu 36,59% des voix au premier tour, contre 23,55% à son adversaire Nupes, Yaël Braun-Pivet était ce dimanche en ballottage favorable face à Sophie Thevenet dans la 5ème circonscription des Yvelines.

Olivier Véran (Relations avec le Parlement), élu dans la 1ère de l'Isère
Rétrogradé au gouvernement, mais plébiscité dans son fief. Avec 55,8% des voix, selon une estimation Ifop, le ministre délégué aux Relations avec le Parlement l'a emporté dans la 1ère circonscription de l'Isère face à son adversaire Nupes, Salomé Robin, donnée à 44,2%.

Gabriel Attal (Comptes publics), 10ème des Hauts-de-Seine
Après avoir obtenu 48,06% des voix au premier tour, contre 30,75% à son adversaire Nupes, Gabriel Attal était ce dimanche en ballottage favorable face à Cécile Soubelet dans la 10ème circonscription des Hauts-de-Seine.

Franck Riester (Commerce extérieur), élu dans la 5ème de Seine-et-Marne
Ses électeurs lui sont restés fidèles. Dans la 5ème circonscription de Seine-et-Marne, l'ancien député-maire ex-LR de Coulommiers et actuel ministre délégué au Commerce extérieur, Franck Riester, l'a emporté avec 53,21%, face à son adversaire RN, François Lenormand, à 46,79%.

Clément Beaune (Europe), élu dans la 7ème de Paris
En passe de décrocher un siège. Selon une estimation Ifop, le ministre délégué à l'Europe, Clément Beaune, l'a emporté avec 50,8% des voix dans la 7ème circonscription de Paris, face à son adversaire Nupes Caroline Mecary, donnée à 49,2%.

Olivia Grégoire (porte-parole) dans la 12ème de Paris
Après avoir obtenu 39,51% des voix au premier tour, contre 22,34% à son adversaire Nupes, Olivia Grégoire était ce dimanche en ballottage favorable face à Céline Malaisé dans la 12ème circonscription de Paris.

Justine Bénin (Mer), battue dans la 2ème de Guadeloupe
Elle a été la première à se savoir éliminée. Alors que les bureaux de vote s'apprêtaient à ouvrir ce dimanche matin en métropole, le dépouillement venait d'avoir lieu en Guadeloupe. Ainsi, la future-ex-secrétaire d'État chargée de la Mer, Justine Bénin, a-t-elle été battue (41,35%) dans la deuxième circonscription de l'île, par son adversaire «divers gauche» Christian Baptiste (58,65%).

Avec Le Figaro


Tags: législatives   France  


Fil d'info