"Nous ne pouvons pas permettre un nouveau différend en Bosnie-Herzégovine" a dit le ministre turc des Affaires étrangères

  18 Juin 2022    Lu: 241
"Nous ne pouvons pas permettre un nouveau différend en Bosnie-Herzégovine" a dit le ministre turc des Affaires étrangères

"Nous ne pouvons pas permettre un nouveau différend en Bosnie-Herzégovine", a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.

Le Chef de la Diplomatie turque s'est réuni avec son homologue bosniaque, Bisera Turkovic, samedi. Les deux ministres ont ensuite animé un point de presse conjoint.

En tournée dans les Balkans, le ministre Cavusoglu a souligné l'importance accordée par la Türkiye à la stabilité des pays de la région.

"La Bosnie-Herzégovine joue un rôle clé dans la stabilité régionale, a-t-il dit. Ainsi, nous ne pouvons pas permettre un nouveau différend dans ce pays. Toutes les parties doivent agir de manière responsable."

Cavusoglu a rappelé que le Président turc, Recep Tayyip Erdogan souhaite organiser le sommet tripartite Türkiye-Bosnie-Herzégovine-Serbie dès qu'il est possible.

"Lors de nos discussions à Belgrade, nous avons vu que les autorités et le Président serbes, Aleksandar Vucic, sont prêts pour cela, a-t-il fait savoir. Comme nous l'avons fait jusqu'aujourd'hui, nous continuerons à soutenir fermement la souveraineté, l'intégrité territoriale et la stabilité de la Bosnie-Herzégovine."

Cavusoglu a dit estimer que ces efforts "contribueront à la prospérité de tous les pays de la région".

AA


Tags: Türkiye   Bosnie-Herzégovine  


Fil d'info