L'ancien Premier ministre pakistanais Imran Khan annonce une marche sur Islamabad le 25 mai

  23 Mai 2022    Lu: 300
L

L'ancien Premier ministre pakistanais Imran Khan a annoncé, dimanche, que la marche sur Islamabad organisée par son parti pour réclamer la tenue de nouvelles élections débuterait le 25 mai.

Prenant la parole lors d'une conférence de presse dans la ville de Peshawar, dans le nord-ouest du pays, Imran Khan a déclaré que ses partisans resteraient dans la capitale jusqu'à ce que de nouvelles élections soient organisées.

"J'appelle les gens de tous les horizons ... les travailleurs du parti, les agriculteurs, les ouvriers et les anciens militaires ... à me retrouver sur l'autoroute de Srinagar (Islamabad) le 25 mai à 15 heures (heure locale)", a-t-il déclaré.

Khan, qui est arrivé au pouvoir en août 2018, a été évincé en avril par un vote de défiance du Parlement mené par l'opposition.

Reprenant ses accusations concernant sa destitution par un complot cautionné par les États-Unis, il a exhorté la puissante armée, la police et l'administration du pays à rester "neutre" et à ne pas soutenir la démarche du gouvernement visant à bloquer la manifestation prévue.

"Nous resterons pacifiques. Nous voulons seulement une date pour la dissolution du parlement et de nouvelles élections. Nous ne reviendrons pas sur cette demande", a-t-il ajouté.

Khan avait également organisé un sit-in de 126 jours à Islamabad en 2014, pour réclamer la démission du Premier ministre de l'époque, Nawaz Sharif, en raison de fraudes présumées lors des élections de 2013.

Sa demande n'avait pas été satisfaite, et la manifestation avait été annulée en décembre 2014, après une attaque terroriste contre une école gérée par l'armée à Peshawar, dans laquelle plus de 140 élèves, principalement des enfants, ont été tués.

Ce développement intervient alors que la nation d'Asie du Sud continue de s'enfoncer dans la crise économique. Le Pakistan a grand besoin d'un soutien financier extérieur et des pourparlers entre le gouvernement et le Fonds monétaire international (FMI) sont en cours à Doha.


Tags: Pakistan   ImranKhan  


Fil d'info