Moscou va suspendre ses livraisons d'électricité à la Finlande dès demain, samedi

  13 Mai 2022    Lu: 191
Moscou va suspendre ses livraisons d

L'entreprise finlandaise Fingrid a annoncé, ce vendredi, que l'entreprise russe InterRAO cessera, à partir de demain, samedi, d'approvisionner la Finlande en électricité, invoquant des problèmes de réception des paiements.

La compagnie finlandaise a déclaré, dans un communiqué, qu'à compter du 14 mai, la société RAO Nordic Oy, appartenant à InterRAO (la plus grande compagnie d'électricité russe), suspendra "les exportations d'électricité russe vers la Finlande".

Cette décision a été prise au lendemain de l'annonce par la Finlande de son intention d'adhérer à l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (Otan).

L'entreprise finlandaise a, de son côté, souligné que l’adéquation de la production électrique n'était "pas menacée", et précisé que l'électricité importée de Russie ne couvrait "qu'environ 10 % de la consommation totale de la Finlande".

"Le manque d'électricité en provenance de Russie sera compensé en important plus d'électricité de Suède et en produisant plus d'électricité en Finlande", a déclaré Reima Päivinen, vice-présidente de Fingrid.

La Russie avait menacé de prendre des "mesures de représailles", après que le président et la Première ministre de la Finlande se sont dit favorables à une adhésion « sans délai » à l'Otan.

La Russie avait exigé que tous les pays occidentaux fassent leurs paiements des exportations de pétrole en roubles (la monnaie russe), une décision qui a été rejetée par la majorité des pays européens, qui ont imposé des sanctions économiques sévères contre Moscou, sur fond de guerre menée par la Russie contre l'Ukraine.

Le 24 février dernier, la Russie a entamé une guerre en Ukraine, qui a suscité de vives réactions internationales et l'imposition de sanctions économiques et financières "sévères" contre Moscou. Pour mettre fin à la guerre, la Russie exige que l'Ukraine renonce à toute velléité de rejoindre des entités militaires et maintienne une totale neutralité, ce que Kiev considère comme une "ingérence dans sa souveraineté".


Tags: Russie   Finlande  


Fil d'info