Les attaques russes contre le complexe industriel d'Azovstal se poursuivent

  13 Mai 2022    Lu: 445
Les attaques russes contre le complexe industriel d

L'état-major ukrainien a annoncé, ce jeudi, que l'armée russe poursuivait toujours ses attaques contre les soldats de la résistance barricadés dans le complexe industriel d'Azovstal, à Marioupol.

Les autorités locales de plusieurs régions ont, de leur côté, déclaré que l'armée russe continuait de bombarder de nombreuses villes ukrainiennes, selon des communiqués distincts.

Le gouverneur de Tchernihiv, Viacheslav Chaus, a déclaré, dans un communiqué, que les forces russes avaient mené des frappes aériennes contre des infrastructures vitales de la ville, endommageant des écoles, des bâtiments administratifs et des résidences.

D'un autre côté, l'administration de la ville de Novhorod-Siverskyï a indiqué que 3 personnes avaient été tuées et 12 autres blessées, lors d'une attaque des forces russes contre un pensionnat scolaire de la ville.

Selon le gouverneur de Dnipropetrovsk, Borys Filatov, les forces russes avaient ciblé deux villages de la région avec des missiles, tuant une personne et en blessant une autre.

La ville de Soumy a également signalé que les forces russes continuaient de cibler des zones distinctes de l’agglomération, soulignant qu'une personne avait été tuée et que de nombreux bâtiments avaient été endommagés.

L'état-major ukrainien a annoncé, dans un communiqué, que l'armée russe poursuivait ses attaques contre les soldats ukrainiens qui assuraient la défense du complexe industriel d'Azovstal, dans la ville de Marioupol.

La vice-Première ministre, Iryna Verechtchouk, a fait savoir qu'environ un millier de soldats ukrainiens sont barricadés dans le complexe d'Azovstal, et qu'environ la moitié d'entre eux ont besoin d'un traitement médical urgent.

Le 24 février dernier, la Russie a entamé une guerre en Ukraine, qui a suscité de vives réactions internationales et l'imposition de sanctions économiques et financières "sévères" contre Moscou. Pour mettre fin à la guerre, la Russie exige que l'Ukraine renonce à toute velléité de rejoindre des entités militaires et maintienne une totale neutralité, ce que Kiev considère comme une "ingérence dans sa souveraineté".


Tags: Ukraine   Azovstal   Russie  


Fil d'info