La Crimée resserre les liens avec la Turquie

  26 Octobre 2015    Lu: 316
La Crimée resserre les liens avec la Turquie
Les échanges commerciaux entre la péninsule et les producteurs turcs ne cessent de s`accroître, ce qui rend nécessaire d`augmenter le trafic maritime avec la Turquie.
Les autorités de Crimée négocient avec la Turquie l`ouverture d`une nouvelle ligne de ferrys Feodosia —Zonguldak, a annoncé dimanche à RIA Novosti le vice-premier ministre de la péninsule Rouslan Balbek.

"Nous négocions l`ouverture d`un nouvel itinéraire pour les ferry-boats Feodosia-Zonguldak, ainsi que l’augmentation du nombre de ferrys circulant déjà entre Eupatoria et Zonguldak. Ceci est fait à la demande des hommes d`affaires turcs qui comprennent les immenses perspectives qui s`ouvrent pour eux en Crimée dans le domaine du commerce", a-t-il indiqué.

Selon lui, les échanges commerciaux entre la péninsule et les producteurs turcs ne cessent de s`accroître, ce qui rend nécessaire d`augmenter le trafic maritime avec la Turquie.

"Les investisseurs turcs sont vivement intéressés en Crimée. Pour le moment, (…) nous avons déjà enregistré 30 projets d`investissements. Actuellement, la Turque exporte en Crimée une grande quantité de matériaux de construction, sans compter les marchandises et les produits", a précisé le responsable.

Par ailleurs, les parties évoquent activement la possibilité de reprendre le trafic aérien régulier de passagers et de marchandises entre la Crimée et la Turquie, a souligné le responsable.

"Les sanctions imposées contre la Crimée ne fonctionnent pas", a souligné le vice-premier ministre.

En décembre dernier, l`UE a imposé de nouvelles sanctions contre la Crimée et la ville de Sébastopol, interdisant à ses compagnies de promouvoir le tourisme dans cette région, ainsi qu`à ses entreprises de fournir des technologies et des équipements pour le transport, les télécommunications, l`énergie, l`exploration et la production d`hydrocarbures et de minéraux.


Tags: