Panne de Facebook: Telegram accueille 70 millions de nouveaux utilisateurs en une journée

  06 Octobre 2021    Lu: 631
Panne de Facebook: Telegram accueille 70 millions de nouveaux utilisateurs en une journée

Pendant la panne qui a frappé des services de Facebook, plus de 70 millions de nouveaux utilisateurs se sont enregistrés sur l’application Telegram, a annoncé son fondateur.

Pavel Dourov, fondateur de la messagerie Telegram, a fait état d’un afflux d’enregistrements et d’activité record, tandis que les dysfonctionnements touchant Facebook et ses services persistaient lundi 4 octobre.

"L’activité journalière sur Telegram a dépassé les chiffres habituels", a-t-il écrit sur sa chaîne. "En une journée, nous avons accueilli plus de 70 millions de réfugiés d’autres plateformes."

Pavel Dourov a d’ailleurs reconnu que certains utilisateurs d’Amérique du Nord et du Sud ont pu constater "un ralentissement de la vitesse de fonctionnement par rapport à d’habitude vu que des millions de ressortissants de ces continents s’étaient précipités pour y créer un compte".

Le réseau social Twitter a également vécu un afflux d'utilisateurs.

Dysfonctionnements continus
Une panne majeure a frappé le 4 octobre dans la soirée Facebook, Instagram, WhatsApp et d’autres applications qui sont restées paralysées pendant presque sept heures. Les employés de Facebook se sont même retrouvés privés de leurs outils internes.

En cause: un "changement de configuration erroné". D’après Santosh Janardhan, vice-président chargé de l'ingénierie, une opération de maintenance de routine a été activée, ce qui a déconnecté les centres de données de Facebook du reste du réseau mondial.

L’entreprise a exclu toute "activité malveillante" derrière la panne. Le dysfonctionnement n’était pas lié à un piratage, a indiqué au Washington Post la directrice de l’agence fédérale de cybersécurité (CISA), Jen Eeasterly.

Au lendemain de la panne d’envergure, de nombreux utilisateurs de Facebook et d’Instagram se sont plaints de nouveau de problèmes, selon les statistiques du site Downdetector. Parmi les pays concernés figuraient en premier lieu les États-Unis, mais aussi la Russie, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne ou encore les Pays-Bas.

Sputnik


Tags: Telegram   Facebook