Les règles d'accès aux plateformes publicitaires de Facebook seront clarifiées

  03 Juin 2021    Lu: 153
Les règles d

Le groupe américain, également propriétaire d'Instagram et de Whatsapp, va mettre en place une procédure permettant de solliciter un deuxième examen de conformité au programme, et ne retirera l'accès des partenaires qui ne satisfont plus aux critères qu'au terme d'une «période probatoire»

Facebook a proposé à l'Autorité française de la concurrence une série d'engagements pour modifier ses règles d'accès à ses plateformes publicitaires, après que le spécialiste français du ciblage publicitaire Criteo s'est plaint en 2019 de pratiques anti-concurrentielles.

«Saisie de ces propositions d'engagements, l'Autorité a décidé de les soumettre à un test de marché» auprès d'annonceurs et opérateurs de publicité en ligne, afin de déterminer si elle peut clore l'affaire et «rendre ces engagements obligatoires», a indiqué le régulateur dans un communiqué publié jeudi.

Criteo avait perdu en juillet 2018 son statut de partenaire privilégié du réseau social, qui lui permettait notamment l'accès à des outils en phase de test sur la plateforme. Un an plus tard, l'ex-champion français de la tech coté sur le Nasdaq à New-York, qui avait dû revoir à la baisse ses prévisions de croissance, estimait que «l'exclusion progressive d'entreprises de la plateforme Facebook (avait) nui à la diversité du secteur de la publicité en ligne».

Manque de transparence, de stabilité et d'objectivité
«Au cours de l'instruction, il est apparu que les pratiques de Facebook étaient susceptibles de dégrader les conditions d'accès aux inventaires publicitaires vendus par Facebook aux intermédiaires tels que Criteo, et aux données concernant les campagnes publicitaires sur Facebook», explique l'Autorité de la concurrence. Ces pratiques «se caractérisent également par des actions de dénigrement et des différences de traitement», ajoute-t-elle. Le régulateur pointe «un manque de transparence, de stabilité, d'objectivité» limitant la capacité des partenaires du groupe californien à «fournir des services à valeur ajoutée via leurs propres technologiques publicitaires».

Facebook s'est engagé à «préserver l'objectivité, la clarté et l'application non-discriminatoire des critères de performances» permettant d'accéder au programme Facebook Marketing Partner (FMP) AdTech. Le réseau propose notamment de fonder ces critères «uniquement sur des seuils quantitatifs», tels que le volume de l'activité publicitaire, et en ne les modifiant pas plus «d'une fois par semestre».

Le groupe américain, également propriétaire d'Instagram et de Whatsapp, va mettre en place une procédure permettant de solliciter un deuxième examen de conformité au programme, et ne retirera l'accès des partenaires qui ne satisfont plus aux critères qu'au terme d'une «période probatoire». Il entend enfin développer une «fonctionnalité de recommandation» aux partenaires qui disposeraient du badge FMP AdTech.

Criteo est «encouragé» par les engagements de Facebook qu'il examinera «au cours des prochaines semaines», a indiqué le groupe dans une déclaration transmise à l'AFP.

AFP


Tags: Facebook