Pétrole: l’OPEP annonce ses prévisions de croissance de la demande mondiale pour 2021

  14 Avril 2021    Lu: 887
Pétrole: l’OPEP annonce ses prévisions de croissance de la demande mondiale pour 2021 DADO RUVIC, ARCHIVES REUTERS

L'organisation s'attend à ce que la demande augmente d'environ six millions de barils par jour et atteigne 96,5 millions de barils d'ici la fin de l'année

L’espoir du prochain assouplissement des mesures anti-Covid ainsi que l’accélération de la vaccination ont incité l’OPEP à revoir à la hausse ses prévisions concernant la croissance de la demande mondiale de pétrole pour l’année en cours, indique un rapport de l’organisation paru ce mardi.

Dans un rapport mensuel de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) publié ce mardi 13 avril sur le site de l’organisation, les prévisions concernant la croissance de la demande mondiale de pétrole pour l’année 2021 ont été améliorées. L’indicateur a été augmenté de 100.000 barils par jour par rapport au pronostic fait en mars. Désormais, l'organisation s'attend à ce que la demande augmente d'environ six millions de barils par jour et atteigne 96,5 millions de barils d'ici la fin de l'année.

«La révision à la hausse prend principalement en compte un rebond économique plus fort que prévu le mois dernier, affectant principalement la demande de pétrole de l'OCDE à la deuxième moitié de 2021, soutenue par des programmes de relance et un nouvel assouplissement des mesures contre le Covid-19, dans un contexte de déploiement accéléré de la vaccination», explique le document.

La demande en baisse dans la première moitié de 2021
Pour ce qui est de la première partie de l’année en cours, la demande de pétrole a été en revanche revue à la baisse, poursuit la note. Ce processus a eu lieu compte tenu des «évolutions récentes» liées aux mesures visant à freiner l’épidémie dans les pays européens de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ainsi que de la demande de pétrole «anémique» dans des pays ne faisant pas partie de l’OCDE.

Ces derniers temps, plusieurs pays européens ont durci les mesures de restriction anti-Covid soit en prolongeant les restrictions en vigueur et reportant la reprise de la «vie économique normale», soit en instaurant de nouvelles «mesures de freinage». C’est le cas notamment de la France dont la totalité du territoire métropolitain est reconfinée, pour la troisième fois depuis le début de l’épidémie, depuis le 3 avril.

Prix de pétrole en hausse
D’après les chiffres de Bloomberg Energy, publiés à 22h19 heure de Paris (16h19 l’heure de l’Est), le prix du pétrole Brent a augmenté de 1,03% pour atteindre 63,93 dollars. Celui du WTI a augmenté de 1,19% pour s'échanger à 60,41 dollars. D’après analyste principal du marché pétrolier chez DNB Markets, Helge André Martinsen, interrogé par le Wall Street Journal, les données économiques chinoises optimistes ont également donné ce mardi un coup de pouce au pétrole.

Début avril, les pays de l’OPEP+ ont convenu d'augmenter progressivement la production de pétrole de 350.000 barils par jour en mai et juin, et de 450.000 barils par jour en juillet.

Sputnik


Tags: OPEP   pétrole