Une nouvelle aide allant jusqu'à quatre milliards d'euros pour Air France

  06 Avril 2021    Lu: 808
Une nouvelle aide allant jusqu REUTERS/Régis Duvignau

L'Etat va ainsi devenir le premier actionnaire du groupe Air France-KLM avec près de 30% du capital

L'Etat français va apporter une nouvelle aide à Air France pour un montant allant jusqu'à quatre milliards d'euros, en contrepartie de l'abandon de 18 créneaux horaires d'atterrissage et de décollage à Orly, ont annoncé mardi le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, et la Commission européenne, qui a donné son accord.

Cette recapitalisation prévoit la conversion du prêt d'État de trois milliards d'euros déjà accordé par la France l'an dernier en un instrument de capital hybride et une augmentation de capital pouvant aller jusqu'à un milliard d'euros.

L'Etat va ainsi devenir le premier actionnaire du groupe Air France-KLM avec près de 30% du capital.

Le prêt d'Etat de trois milliards d'euros sur quatre ans accordé à Air France va être "transformé en participation de l'Etat, en fonds propres de l'Etat dans l'entreprise", a expliqué Bruno Le Maire sur France Inter.

"C'était une aide provisoire (mais) ces trois milliards vont devenir une aide définitive", a-t-il résumé.

En contrepartie de ce nouveau soutien public visant à l'aider à faire face aux difficultés financières découlant de la pandémie de COVID-19 - qui a quasiment paralysé le trafic aérien pendant des mois - Air France devra mettre à disposition de compagnies concurrentes 18 créneaux horaires par jour à l'aéroport de Paris Orly.

Au-delà de cette disposition visant à limiter les distorsions de concurrence, ce soutien public "sera assorti de conditions, visant notamment à assurer une rémunération suffisante à l'État français", précise Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive chargée de la politique de concurrence, dans ce communiqué.

Air France-KLM ne pourra pas verser de dividende ni effectuer de rachats d'actions tant que cette recapitalisation ne sera pas intégralement remboursée, a souligné la Commission.

L'Etat français avait déjà accordé une aide de sept milliards d'euros à Air France l'an dernier.

Reuters


Tags: AirFrance