Eltchin Amirbeyov: Les dirigeants arméniens ne sont pas intéressés par le cessez-le-feu humanitaire - VIDEO

  31 Octobre 2020    Lu: 354
  Eltchin Amirbeyov:  Les dirigeants arméniens ne sont pas intéressés par le cessez-le-feu humanitaire -  VIDEO

Dans deux entretiens accordés à la populaire chaîne de télévision indienne TV9 et à l'agence de presse Navbharat Times, Eltchin Amirbeyov, conseiller diplomatique de la vice-présidente azerbaïdjanaise, a donné des informations détaillées sur la situation actuelle dans la zone du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh.

Notant que les dirigeants arméniens, qui ont déclenché une nouvelle agression militaire contre l'Azerbaïdjan le 27 septembre et subi une lourde défaite sur le champ de bataille, ne sont pas du tout intéressés par le cessez-le-feu humanitaire et la recherche d'un règlement pacifique du conflit. E. Amirbeyov a souligné le comportement inhumain des dirigeants militaro-politiques de l'Arménie, la poursuite de la pratique criminelle contre la population civile azerbaïdjanaise vivant dans les villes et villages situées loin de la zone de combat.

Il a également noté que les dirigeants de l'Arménie et le régime criminel fantoche créé dans les terres occupées de l'Azerbaïdjan continuaient de commettre des crimes de guerre, des actes terroristes et des crimes contre l'humanité, qui avaient fait 91 morts et plus de 400 blessés depuis la reprise des hostilités: "Lors des tirs de missiles sur la population civile de Berdé et Terter, la partie arménienne a utilisé des bombes à sous-munitions interdites par les conventions internationales, ce qui a été confirmé par les organisations non gouvernementales internationales Amnesty International et Human Rights Watch. Des attaques de missiles de l'Arménie contre Berdé, Terter et Goranboy ont eu lieu à la veille de la réunion des ministres des Affaires étrangères des deux pays organisée par les coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE à Genève, ce qui témoigne une fois de plus de l'hypocrisie et de la trahison du pays agresseur."

 

Il convient de noter que le 27 septembre, vers 06h00 heures, les forces armées arméniennes ont commis une provocation à grande échelle en tirant de manière intensive avec des armes de gros calibre, des mortiers et de l'artillerie de divers calibres sur les positions de l'armée azerbaïdjanaise en première ligne et les villages azerbaïdjanais. Afin d'empêcher l'activité de combat des forces armées arméniennes et d'assurer la sécurité de la population civile, l'armée azerbaïdjanaise a lancé une opération de contre-offensive. À la suite de cette opération et des mesures de rétorsion, les troupes azerbaïdjanaises ont réussi à libérer plusieurs territoires précédemment occupés par l'Arménie.

Azvision.az


Tags: Berdé   Terter