«Terter est l'une des villes les plus tirées par les missiles d'Europe», affirme Hikmet Hadjiyev

  31 Octobre 2020    Lu: 398
«Terter est l

À la suite de la réunion de Genève organisée par les coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE, les forces armées arméniennes ont bombardé les régions azerbaïdjanaises de Terter, Aghdam, Goranboy et Aghdjabédi à l’aide d’artillerie lourde et d’autres armes, a déclaré Hikmet Hadjiyev, assistant du président azerbaïdjanais, chef du département de la politique étrangère de l'Administration présidentielle.

Selon l'assistant présidentiel, aujourd'hui, entre 06h00 et 12h00 environ, les forces armées arméniennes ont tiré plus de 300 obus sur six localités et 26 villages, au total, dans 32 localités des régions indiquées.

Hadjiyev a noté que le jour des réunions de Genève, plus de 200 obus avaient été tirés par les forces armées arméniennes sur les régions azerbaïdjanaises de Terter, Aghdam, Goranboy, Aghdjabédi et Dachkessen.

«Malheureusement, force est de constater que la ville de Terter est l’une des villes européennes qui a été la cible du plus grand nombre d’attaques de missiles et de bombes après la seconde guerre mondiale. Depuis le 27 septembre, plus de 15 000 obus et missiles ont été tirés sur la région de Terter», a-t-il dit.

L'assistant présidentiel a souligné que l'Arménie, qui avait subi un fiasco dans sa propagande sur les mercenaires, invente une nouvelle désinformation sur le phosphore blanc.

«L'Arménie, utilisant des munitions au phosphore blanc, essaie de transférer la responsabilité de cela sur l'Azerbaïdjan. L’obus tiré le 8 octobre par les forces armées arméniennes sur le village d’Arayapili, dans la région azerbaïdjanaise de Fuzouli, s’est avéré être un obus au phosphore. L'Agence nationale azerbaïdjanaise de lutte contre les mines (ANAMA) l'a neutralisée et a mené un travail de documentation pertinent», a-t-il ajouté.

L'assistant présidentiel a rappelé que l'Arménie avait également tiré un obus au phosphore sur le village d'Askipara de la région de Terter lors des batailles d'avril 2016. «L'obus a été neutralisé en présence d'attachés militaires et d'un représentant de l'OSCE.»

«Actuellement, il y a des rapports selon lesquels les forces armées arméniennes ont livré une grande quantité de munitions au phosphore à Khodjavend pour commettre une terreur environnementale sous la forme d'incendies de forêt et les utiliser contre l'armée azerbaïdjanaise», a conclu Hadjiyev.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Arménie