L'ombudsman azerbaïdjanais lance un appel à la communauté internationale

  31 Octobre 2020    Lu: 440
 L

La commissaire aux droits de l'homme de l'Azerbaïdjan, Sabina Aliyeva a lancé un appel vidéo à la communauté mondiale, aux organisations internationales, aux institutions des droits de l'homme et aux communautés religieuses au sujet de la destruction de monuments religieux et culturels à la suite du bombardement par les forces armées arméniennes de la ville azerbaïdjanaise de Gandja.

Après avoir lancé des attaques de missiles balistiques sur Gandja, le centre du patrimoine historique et culturel de l'Azerbaïdjan, l'Arménie a ciblé non seulement l'Azerbaïdjan, mais aussi les monuments religieux et culturels, les sanctuaires et les valeurs universelles du patrimoine culturel mondial, a noté l'ombudsman azerbaïdjanais.

Elle a également déclaré que de telles actions de l'Arménie continuaient une violation flagrante de la Convention de La Haye de 1954 sur la protection des biens culturels en cas de conflit armé, de la Convention de 1972 concernant la protection du patrimoine mondial culturel et naturel, de la Convention de Genève de 1949 relative à la Protection des personnes civiles en temps de guerre, la Convention européenne de 1992 sur la protection du patrimoine archéologique, ainsi que d'autres normes du droit international.

Aliyeva a également appelé la communauté internationale à faire de sérieux efforts pour amener l'Arménie occupante à assumer la responsabilité juridique de ses crimes de guerre.

Le message vidéo est disponible au lien suivant:

https://www.dropbox.com/s/z4uk0skwqujtm2x/Monitoring%20in%20Ganja.MP4?dl=0

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Arménie