Le CICR condamne les bombardements par l'Arménie tuant un volontaire du Croissant-Rouge d'Azerbaïdjan 

  29 Octobre 2020    Lu: 372
 Le CICR condamne les bombardements par l Le drapeau du Comité international de la Croix rouge à Génève, Suisse, 26 avril 2001.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a diffusé hier un communiqué condamnant les violences dans le conflit du Haut-Karabagh, les bombardements tuant un volontaire du Croissant-Rouge d'Azerbaïdjan et en blessant deux autres.

Selon le communiqué, un volontaire du Croissant-Rouge d'Azerbaïdjan, père de deux enfants, a été tué dans les bombardements, tandis que deux autres volontaires ont été blessés.

Il convient de noter que le 27 septembre, vers 06h00 heures, les forces armées arméniennes ont commis une provocation à grande échelle en tirant de manière intensive avec des armes de gros calibre, des mortiers et de l'artillerie de divers calibres sur les positions de l'armée azerbaïdjanaise en première ligne et les villages azerbaïdjanais. Afin d'empêcher l'activité de combat des forces armées arméniennes et d'assurer la sécurité de la population civile, l'armée azerbaïdjanaise a lancé une opération de contre-offensive. À la suite des mesures de rétorsion, les troupes azerbaïdjanaises ont réussi à libérer plusieurs territoires précédemment occupés par l'Arménie.

Les troupes arméniennes, qui ne cessent de commettre des crimes de guerre, ont de nouveau tiré mercredi 28 octobre, en utilisant des lance-roquettes multiple Smerch, sur la population civile à Berdé. En conséquence, 21 civils ont été tués et près de 70 autres blessés. 

Azvision.az


Tags: CICR   Berdé