L'armée arménienne cible l'oléoduc Bakou-Novorossiysk

  19 Octobre 2020    Lu: 796
 L

Ciblant délibérément la population civile de l'Azerbaïdjan, les forces armées de la République d'Arménie continuent de soumettre les localités et les objets stratégiques aux attaques à la roquette et aux tirs d'artillerie lourde, en enfreignant brutalement les normes et principes du droit international, des Conventions de Genève de 1949 et de ses Protocoles, ainsi que les exigences de la trêve humanitaire.

Ainsi, le 18 octobre vers 13h00, utilisant des méthodes de guerre massivement destructrices, les forces armées arméniennes ont ciblé des oléoducs d'exportation de pétrole brut et de condensat non militaires dans la région de Khyzy de République d'Azerbaïdjan, a annoncé le Parquet général.

Les unités militaires arméniennes ont tenté de lancer des roquettes en direction de la région de Khyzy, situé à plus de 300 kilomètres de la zone des hostilités. À la suite de la neutralisation par les forces de défense aérienne de l'armée azerbaïdjanaise, certaines des particules explosives à l'intérieur de la roquette ont été dispersées sur une distance de 250 mètres de la partie de l'oléoduc Bakou-Novorossiysk passant par le village de Sitalchay de la région de Khyzy.

Le gazoduc est d'une importance stratégique dans la coopération économique entre l'Azerbaïdjan et la Russie.

À la suite de ce crime, le pays hostile a tenté de détruire délibérément une grande quantité de biens appartenant à des infrastructures, mettant en péril des oléoducs d'exportation de pétrole brut et de condensats de grande capacité, dont la destruction pourrait entraîner des conséquences matérielles majeures.

À cet égard, les mesures d'enquête et les procédures nécessaires sont menées par les autorités de poursuite.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Arménie   provocation