Eltchin Amirbeyov évoque les récentes attaques de missiles de l'Arménie sur la chaîne indienne TV 9

  17 Octobre 2020    Lu: 585
 Eltchin Amirbeyov évoque les récentes attaques de missiles de l

Eltchin Amirbeyov, conseiller diplomatique de la vice-présidente azerbaïdjanaise, en direct sur la chaîne indienne TV 9, a évoqué un autre crime de guerre des dirigeants arméniens.

"À la suite de cet acte terroriste avec l'utilisation des systèmes de missiles Elbrus et Tochka U, 13 civils, dont deux enfants, ont été tués et plus de 40 personnes ont été blessées à Gandja. Le régime criminel impuissant d'Erevan, poussé seul dans un coin, face à la défaite totale continue de ses forces armées d'occupation sur le champ de bataille, a de nouveau levé la main contre les civils endormis, essayant ainsi de compenser l'échec de son aventure militaire médiocre avec une attaque lâche contre la population civile innocente. Cette quatrième attaque de missiles contre Gandja et une autre grande ville azerbaïdjanaise de Mingachevir, qui sont bien au-delà de la zone de guerre, est la preuve du désespoir des dirigeants arméniens face aux défaites encore plus importantes à venir sur le champ de bataille. L'Arménie, rejetant un règlement pacifique du conflit et violant gravement les accords de Moscou sur une trêve humanitaire, menace une fois de plus la communauté internationale. Nous espérons que la communauté internationale, et en particulier les coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE, réagiront fermement à ces attaques à la roquette, qui sont des crimes contre l'humanité. L'Azerbaïdjan conserve son droit légal à sa propre légitime défense et à assurer la sécurité de sa population, et prend toutes les mesures nécessaires pour empêcher la répétition de ce type d'actes inhumains à l'avenir", a-t-il dit.

Amirbeyov a souligné qu'après 27 ans d'occupation illégale, la ville de Fuzouli et sept villages adjacents avaient été libérés ce samedi. Il a ajouté que toute la responsabilité des conséquences de ce crime de guerre incombait aux dirigeants militaro-politiques de l'Arménie, principalement au Premier ministre Pashinyan, qui est un criminel de guerre.

Azvision.az


Tags: Gandja