L'agression continue, les attaques cruelles de l'Arménie contre les civils doivent être arrêtées - MAE d'Azerbaïdjan

  17 Octobre 2020    Lu: 493
 L

Dans la nuit du 16 au 17 octobre 2020, les forces armées arméniennes ont attaqué la ville de Gandja de l'Azerbaïdjan par des missiles balistiques. Cette troisième attaque atroce consécutive contre la deuxième plus grande ville d'Azerbaïdjan, après la nouvelle agression de l'Arménie contre l'Azerbaïdjan, située loin de la ligne du front, a causé de graves pertes civiles; 12 civils, dont 2 mineurs tués, plus de 40 personnes blessées, annonce le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères.

"Le meurtre délibéré de personnes pacifiques par l'Arménie, en violation flagrante des normes et principes du droit international, y compris le droit international humanitaire, ainsi que le cessez-le-feu humanitaire déclaré, constitue un autre crime de guerre et crime contre l'humanité. Les dirigeants arméniens portent l'entière responsabilité de ce crime.

L’agression continue de l’Arménie, les attaques cruelles contre les civils doivent cesser et la communauté internationale ne doit pas fermer les yeux sur ces actes inhumains de l’Arménie contre le peuple azerbaïdjanais.

Nous condamnons de la manière la plus forte les attaques vicieuses de l'Arménie contre les civils azerbaïdjanais et exhortons cet État agresseur à mettre fin à ses crimes de guerre" affirme le ministère.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Arménie   Gandja   attaque   terreur