Les forces armées arméniennes tirent sur les maisons de la population civile azerbaïdjanaise

  30 Septembre 2020    Lu: 280
 Les forces armées arméniennes tirent sur les maisons de la population civile azerbaïdjanaise

Les forces armées arméniennes, violant de manière flagrante des normes et principes du droit international humanitaire, continuent de tirer sur les zones résidentielles azerbaïdjanaises, des biens de caractère civil, y compris des immeubles individuels et des appartements, et des fermes avec de l’artillerie lourde. En conséquence, les installations civiles sont détruites et des incendies se produisent, causant de graves dommages aux civils et aux biens de l'État.

C'est ce qui ressort du communiqué du ministère des Situations d'urgence de la République d'Azerbaïdjan. 

«Le 29 septembre 2020, les missiles lancés par les forces armées arméniennes ont provoqué un incendie dans le transformateur électrique à Shikharkh dans la région de Terter et appartenant à «Azerishiq». Les forces compétentes du service national de protection contre les incendies du ministère des Situations d'urgence ont pris rapidement les mesures appropriées et le transformateur a été protégé du feu. En outre, à la suite d'un obus lancé sur le village Ahmadaghali de la région d'Aghdam la nuit dernière, un incendie s'est déclaré dans la maison appartenant à un citoyen. Grâce aux mesures rapides, une partie de la maison a été protégée du feu. L'incendie dans la maison appartenant à un citoyen à Baharli-1 de la région d'Aghdam a été éteint et une partie de la maison a été protégée du feu.

Hier, des incendies se sont également déclarés dans les maisons et les installations ménagères dans les villes d'Ahmadaghali, Chamanli, Saridjali de la région d'Aghdam, dans les villages d'Askipara de la région de Terter. 

Il convient de noter que le ministère des Situations d’urgence fonctionne de manière améliorée pour éliminer immédiatement les dommages et incendies causés à diverses installations, y compris les installations civiles et les immeubles privés et d’appartements, les infrastructures par les bombardements d’artillerie», lit-on dans le communiqué.

Il convient de noter que le 27 septembre, vers 06h00 heures, les forces armées arméniennes ont commis une provocation à grande échelle en tirant de manière intensive avec des armes de gros calibre, des mortiers et de l'artillerie de divers calibres sur les positions de l'armée azerbaïdjanaise en première ligne et les villages azerbaïdjanais. Afin d'empêcher l'activité de combat des forces armées arméniennes et d'assurer la sécurité de la population civile. 

À la suite des mesures de rétorsion, les troupes azerbaïdjanaises ont réussi à libérer les territoires précédemment occupés par l'Arménie: des villages de Garakhanbeyli, Garvend, Kend Horadiz, Youkhari, Ashagi Abdulrahmanli (dans la région de Fuzouli), Boyuk Mardjanli et des villages de Nuzgar (dans la région de Djabraïl). De plus, les positions des forces armées arméniennes ont été détruites en direction de la région azerbaïdjanaise d'Agdere et de Murovdag, des hauteurs importantes ont été prises sous contrôle.

Les actions militaires se sont poursuivies le 29 septembre. L'armée azerbaïdjanaise a pu détruire plusieurs chars des forces armées arméniennes, ainsi que plusieurs installations militaires.

Azvision.az


Tags: provocations