"La responsabilité incombe aux dirigeants arméniens", Assistant du président

  27 Septembre 2020    Lu: 904
 "La responsabilité incombe aux dirigeants arméniens",  Assistant du président

L'assistant du président azerbaïdjanais, chef du département de la politique étrangère de l'administration présidentielle, Hikmet Hadjiyev a publié une déclaration sur la dernière provocation de l'Arménie.

"Comme indiqué par le ministère de la Défense, le 27 septembre 2020, vers 06h00, les forces armées arméniennes ont violé de manière flagrante le cessez-le-feu et ont tiré sur les positions de l'armée azerbaïdjanaise en première ligne, les villages de Gapanly de la région de Terter, les villages de Tchyragly et d'Orta Guervend de la région d'Aghdam, les villages d'Alkhanly et de Chukurbeyli de la région de Fuzouli et le village de Djodjoug Mardjanly de la région de Djabraïl avec des armes de gros calibre, des mortiers et de l'artillerie de divers calibres.

Les forces armées arméniennes ont tiré délibérément et de manière ciblée sur des civils et des objets en première ligne.

Il y a des rapports affirmant des morts et des blessés parmi les civils et les militaires.

Les forces armées arméniennes continuent de tirer intensément sur nos positions et colonies résidentielles dans la zone de front.

Le ciblage délibéré par l'Arménie des colonies et des civils est une violation flagrante du droit international humanitaire, y compris des Conventions de Genève de 1949. Le ciblage des civils est une tactique incluse dans la préparation au combat des forces armées arméniennes, et l'exemple le plus évident est le génocide de Khodjaly commis en février 1992.

Les frappes contre les positions de l'armée azerbaïdjanaise par les forces armées arméniennes, les tirs ouverts sur la population et les objets civils avec des armes de gros calibre sont un autre acte d'agression militaire arménienne et de recours à la force contre l'Azerbaïdjan conformément au droit international.

 


Tags: