Johnson réclame une plus grande souplesse pour reconduire les immigrants clandestins

  11 Août 2020    Lu: 656
Johnson réclame une plus grande souplesse pour reconduire les immigrants clandestins REUTERS/Peter Nicholls

Selon le Sunday Telegraph, la France va demander au Royaume-Uni de verser 30 millions de livres (33,2 millions d'euros) pour financer les contrôles.

Le secrétaire d'Etat britannique à l'Immigration, Chris Philp, est attendu mardi à Paris, où il tâchera de trouver un accord avec le gouvernement français pour renforcer les contrôles le long de la Manche afin de réduire le flux de migrants arrivant en Angleterre.

Inquiet de constater une augmentation des traversées ces derniers jours, le Premier ministre Boris Johnson réclame une plus grande souplesse pour reconduire les immigrants clandestins vers la France, a déclaré mardi un membre de son gouvernement.

"Ce qu'il cherche à obtenir, c'est une plus grande souplesse (...) pour reconduire les personnes venues ici clandestinement (...) et qui doivent être ramenées en France", a dit le sous-secrétaire d'Etat à la Santé Edward Argar sur Sky News.

Londres juge trop rigide le règlement de Dublin, qui régit au sein de l'Union européenne le dispositif de demande d'asile.

Mettant à profit une météo et des conditions de mer favorables, plusieurs centaines de personnes, dont des enfants et des femmes enceintes, ont franchi ces derniers jours les 33 km séparant les côtes française et anglaise à bord de petites embarcations.

Mardi, une vingtaine de migrants ont été interpellés et escortés jusqu'à Douvres par la police des frontières britannique.

Selon le Sunday Telegraph, la France va demander au Royaume-Uni de verser 30 millions de livres (33,2 millions d'euros) pour financer les contrôles. Paris n'a pas fait de commentaire.

Un ancien du corps britannique de l'infanterie de marine, Dan O'Mahoney, a été nommé dimanche par la ministre de l'Intérieur, Priti Patel, au poste nouvellement créé de commandant chargé de la menace que représentent les migrants clandestins dans la Manche.

"Il collaborera étroitement avec les Français pour accentuer le travail en commun déjà en cours, en explorant en priorité un renforcement des actions en France, y compris des mesures plus strictes et des opérations d'interception en mer et de retour des bateaux à leur point de départ", a précisé le Home Office dans un communiqué.

Reuters


Tags: Migrants   Londres