Hongkong: la militante Agnes Chow arrêtée avec neuf autres personnes 

  11 Août 2020    Lu: 290
  Hongkong:   la militante Agnes Chow arrêtée avec neuf autres personnes  La militante pro-démocratie Agnes Chow lors de son arrestation, le 10 août 2020. TYRONE SIU / REUTERS

Nombre de militants pour la démocratie dénoncent un texte liberticide qui vient en finir selon eux avec le principe «Un pays, deux systèmes» établi lors de la rétrocession en 1997 et qui garantissait jusqu'en 2047 aux Hongkongais des libertés inconnues dans le reste de la Chine.

Une des figures de proue du mouvement pour la démocratie à Hongkong, Agnes Chow, a été arrêtée lundi 10 août avec neuf autres personnes en application de la législation sur la sécurité nationale imposée en juin par Pékin à ce territoire, a annoncé une source policière. «Il est maintenant confirmé qu'Agnes Chow a été arrêtée pour 'incitation à la sécession' en vertu de la loi sur la sécurité nationale», peut-on aussi lire sur le compte Facebook de la jeune femme, qui a longtemps milité aux côtés de Joshua Wong et nathan Law avec qui elle a fondé le parti Demosisto.

Parmi les personnes appréhendées lundi figurent également le magnat de la presse Jimmy Lai et deux de ses fils, ainsi que Wilson Li, qui déclare être un vidéaste freelance travaillant pour la chaîne de télévision britannique ITV News.

Considérée comme une réponse de Pékin aux mois de manifestations en faveur de la démocratie qui avaient ébranlé Hong Kong en 2019, la législation récemment introduite donne aux autorités locales de nouveaux pouvoirs pour réprimer quatre types de crimes contre la sécurité de l'État: la subversion, le séparatisme, le terrorisme et la collusion avec des forces extérieures. Les crimes les plus graves sont passibles de la prison à vie.

Nombre de militants pour la démocratie dénoncent un texte liberticide qui vient en finir selon eux avec le principe «Un pays, deux systèmes» établi lors de la rétrocession en 1997 et qui garantissait jusqu'en 2047 aux Hongkongais des libertés inconnues dans le reste de la Chine. (AFP)


Tags: Hongkong