Samsung a décidé d'arrêter fin août la fabrication de ses ordinateurs en Chine

  04 Août 2020    Lu: 604
Samsung a décidé d

Samsung a déjà fermé en 2018 et 2019 ses trois  autres usines de fabrication de smartphones en Chine

Samsung a décidé d'arrêter fin août les lignes d'assemblage de PC et de portables installées à Suzhou en Chine, relatent Les Échos. La production sera déplacée dans un pays plus attractif.

Dix-huit ans après avoir inauguré une usine de production de PC et d'ordinateurs portables à Suzhou en Chine Samsung va la fermer à la fin du mois d'août, rapportent Les Échos.

Lundi 4 août, un porte-parole de Samsung Electronics a confirmé l'information à l'agence de presse Yonhap précisant que la moitié des 1.700 employés encore sur le site seraient licenciés ou déplacés sur une autre base. Le géant sud-coréen ne maintiendra sur place que des activités de recherche et développement. 

Si le groupe n'a pas précisé où seraient déplacées ses futures productions d'ordinateurs, les médias sud-coréens affirment qu'elles seront désormais réalisées au Vietnam, où Samsung a massivement investi depuis le milieu des années 2010.

L'usine de Suzhou avait progressivement perdu de sa pertinence aux yeux des cadres de Samsung. Ses coûts de production avaient enflé, alors que la part de marché de la marque s'effritait dans le pays. Lors de son pic d'activité en 2012, l'usine employait plus de 6.000 ouvriers et générait, à elle seule, plus de 4,3 milliards de dollars d'export de matériel informatique. En 2018, ces volumes étaient tombés à 1 milliard de dollars.

La fermeture de l'usine de Suzhou s'explique par le fait que ses coûts de production ont enflé tandis que la part de marché de Samsung dans le pays s'effritait, selon Les Échos. Si n 2012, l'usine générait plus de 4,3 milliards de dollars d'export de matériel informatique, en 2018 le chiffre a baissé à un milliard de dollars.

Samsung a déjà fermé en 2018 et 2019 ses trois  autres usines de fabrication de smartphones en Chine pour les déplacér vers le Vietnam où les coûts de travail sont sensiblement inférieurs et où le groupe sera à l'abri des perturbations en lien avec le conflit commercial entre la Chine et les États-Unis.

Sputnik


Tags: Samsung   Chine