Le cessez-le-feu n'est pas la solution au conflit du Haut-Karabakh, MAE de l'Azerbaïdjan

  01 Août 2020    Lu: 846
 Le cessez-le-feu n

La rencontre du ministre arménien des Affaires étrangères Zohrab Mnatsakanyan avec le soi-disant «ministre» du régime illégal établi par l'Arménie dans les territoires occupés de l'Azerbaïdjan est une autre mesure provocatrice du pays. Il est clair que tenir une réunion avec la soi-disant organisation n'est rien d'autre que de l'auto-tromperie, a déclaré la porte-parole azerbaïdjanaise du ministère des Affaires étrangères Leyla Abdullayeva.

Quantà la question de la désescalade et du respect d'un cessez-le-feu, Leyla Abdullayeva a souligné: «Le cessez-le-feu n'est pas une solution au conflit du Haut-Karabakh. Il vise à éliminer les principales conséquences du conflit et, en particulier, à jeter les bases des pourparlers globaux et de fond exigeant le retrait des troupes arméniennes des territoires occupés de Azerbaïdjan».

«Les mécanismes de cessez-le-feu doivent être considérés comme une question technique dans le contexte du retrait des troupes arméniennes des territoires azerbaïdjanais. Si l'Arménie veut vraiment parvenir à la paix, elle doit mettre fin à la présence illégale des forces armées arméniennes sur les territoires de Azerbaïdjan », a-t-elle ajouté.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   Arménie   Karabakh   occupation