Pirates informatiques: Pékin dénonce les accusations contre Moderna

  31 Juillet 2020    Lu: 502
Pirates informatiques: Pékin dénonce les accusations contre Moderna REUTERS/Brian Snyder

La Chine ne pratique pas le vol de technologie et n'en a pas besoin

La Chine a démenti vendredi les accusations selon lesquelles des pirates informatiques lui étant liés avaient pris pour cible l'entreprise biopharmaceutique Moderna, basée aux Etats-Unis, qui développe actuellement un vaccin contre le COVID-19, afin de lui voler des informations de grande valeur.

Ces accusations sont sans fondement et aucune preuve ne vient les étayer, a dit Wang Wenbin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d'un point presse.

La Chine ne pratique pas le vol de technologie et n'en a pas besoin, a-t-il ajouté.

Basé dans le Massachusetts, Moderna a confirmé à Reuters avoir été en contact avec le FBI et avoir été informé de l'existence "d'activités de reconnaissance" menées par un groupe de pirates informatiques.

Reuters


Tags: Chine   coronavirus   Moderna