Nucléaire: l'UE a renouvelé ses sanctions contre Pyongyang

  30 Juillet 2020    Lu: 304
Nucléaire: l AFP / KCNA VIA KNS

Les sanctions imposées par l'UE à la Corée du Nord ont été renouvelées ce jeudi 30 juillet, en réponse à la décision du régime de poursuivre le développement d'armes nucléaires et de missiles balistiques en contravention avec les résolutions de l'ONU.

Une liste noire établie par l'UE comprend 57 personnes et 9 entités frappées d'une interdiction de voyager dans l'UE et dont les avoirs ont été gelés. La liste a été confirmée jeudi et sera publiée au journal officiel de l'UE vendredi. Les 57 personnes et les 9 entités sont accusées d'avoir contribué aux programmes d'armes nucléaires, de missiles balistiques et d'autres armes de destruction massive développés par la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC).

«Les sanctions de l'UE à l'encontre de la RPDC sont les plus sévères de tous les pays. Elles ont été adoptées en réponse aux activités de développement d'armes nucléaires et de missiles balistiques du pays, qui sont contraires à de nombreuses résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies», a précisé le conseil de l'UE, l'instance des Etats membres, dans un communiqué. Les sanctions de l'UE sont réexaminées chaque année.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a insisté mardi sur le fait que l'arsenal nucléaire nord-coréen était le garant de sa sécurité. «Notre sécurité nationale et notre avenir seront assurés pour l'éternité», a-t-il déclaré à l'occasion du 67e anniversaire de l'armistice de la guerre de Corée. «L'UE a transposé toutes les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies et a mis en place son propre régime de sanctions autonome à l'égard de la RPDC, qui complète et renforce les sanctions adoptées par les Nations unies», est-il précisé dans le communiqué publié par le Conseil.

L'ONU a imposé des sanctions à 80 personnes et 75 entités.«L'UE a exprimé à plusieurs reprises sa ferme conviction qu'une paix durable et la dénucléarisation de la péninsule coréenne doivent être réalisées par des moyens pacifiques, et que le processus diplomatique doit être poursuivi comme seul moyen de réaliser cet objectif», insiste le communiqué. La guerre de Corée (1950-1953) a été ponctuée par un armistice, non par un accord de paix, ce qui signifie que les deux voisins sont encore, techniquement, en état de guerre.

afp


Tags: nucléaire   UE   CoréeduNord