L'émissaire américain dit ne pas avoir cherché à rencontrer les Nord-Coréens

  08 Juillet 2020    Lu: 629
L

Le numéro deux de la diplomatie américaine, Stephen Biegun, en visite mercredi à Séoul, a affirmé que Washington n'a pas cherché à rencontrer des responsables nord-coréens alors que les négociations entre les deux pays sont au point mort.

M. Biegun, qui est également l'émissaire américain pour la Corée du Nord, effectue une tournée de quatre jours à Séoul et Tokyo pour discuter de la dénucléarisation de Pyongyang.

Cette visite a donné lieu à des rumeurs en Corée du Sud faisant état de la volonté de Washington de relancer ses relations diplomatiques avec Pyongyang avant la présidentielle américaine du 3 novembre même si, à plusieurs reprises, le Nord a affirmé ne pas avoir besoin de négocier avec les Etats-Unis.

«J'ai lu des commentaires dans la presse disant que les Nord-Coréens ne sont pas prêts à me rencontrer au cours de cette visite», a souligné devant la presse M. Biegun à l'issue d'une rencontre avec son homologue sud-coréen.

"C'est étrange parce que nous n'avons pas solliciter de rencontre avec les Nord-Coréens, a-t-il affirmé.

Les négociations sur la dénucléarisation nord-coréenne sont au point mort depuis le fiasco du deuxième sommet entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président américain Donald Trump, en février 2019 à Hanoï.

Cet échec avait été provoqué par le désaccord entre les deux parties sur les concessions que devrait faire la Corée du Nord pour obtenir un allègement des lourdes sanctions internationales qui pèsent sur elle en raison de ses programmes nucléaires et balistiques prohibés par l'ONU.

En décembre, M. Kim avait déclaré la fin de son moratoire sur les essais de missiles balistiques de longue portée.

A plusieurs reprises, Pyongyang a déclaré ne pas vouloir poursuivre ses pourparlers avec Washington tant que les Etats-Unis ne renonceraient pas à leur politique «hostile».

Les Nord-Coréens «nous trouverons prêts» pour reprendre à tout moment les négociations, a affirmé mercredi M. Biegun.

Afp


Tags: USA   Corée