Von der Leyen assume sa participation à un clip électoral en Croatie

  06 Juillet 2020    Lu: 720
Von der Leyen assume sa participation à un clip électoral en Croatie

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, estime que sa participation à un clip électoral des conservateurs en Croatie n'a pas porté atteinte à l'indépendance à laquelle elle est tenue, a affirmé lundi le porte-parole de l'exécutif européen.

Ce porte-parole reconnaît toutefois que des «erreurs» ont été commises «par différents intervenants» dans le «processus» qui a vu l'Allemande prendre part, au même titre que plusieurs autres dirigeants européens de droite, à cette vidéo de soutien au parti HDZ du premier ministre croate Andrej Plenkovic.

Ursula von der Leyen y apparaît deux secondes, dans les locaux de la Commission, avec le titre de présidente de l'exécutif européen, scandant le slogan de ce parti: «Sigurna Hrvatska» («Une Croatie sûre»). Or, l'Allemande est tenue, au même titre que tous les commissaires européens, de respecter un «code de conduite» qui lui ordonne notamment de ne pas se comporter «d'une manière qui porte atteinte à la perception publique de (son) indépendance».

«La présidente est membre du PPE (le parti qui regroupe les partis de droite dans l'UE). C'est à ce titre qu'elle peut exprimer des opinions politiques», a soutenu le porte-parole, Eric Mamer, lors du point presse quotidien de la Commission. «Ce qui est clair, c'est que la présidente pense que c'est une bonne chose pour la démocratie européenne que les membres du collège (des commissaires) puissent avoir une vie politique active», a-t-il ajouté.

A la demande du cabinet du premier ministre croate
Eric Mamer a expliqué que cette vidéo avait été tournée vendredi, «à la demande du cabinet du premier ministre croate», «en marge de toute une série d'autres messages vidéo que la présidente était en train d'enregistrer». «Cette vidéo, évidemment, n'aurait pas du avoir un fond représentant le Berlaymont (le bâtiment de la Commission, ndlr). Mais lorsque la vidéo a été tournée, ils ont utilisé le même fond que celui des séquences précédentes», a regretté le porte-parole. «Et ensuite, lors de la phase de post-production à Zagreb, le titre de la présidente a été rajoutée, ce qui évidemment n'était pas prévu», a-t-il ajouté. Il a précisé que Ursula von der Leyen avait été «informée de ces erreurs». «Elle va s'assurer que les procédures appropriées soient en place pour éviter à l'avenir ce genre d'erreurs non intentionnelles», a-t-il promis.

Les conservateurs sortants en Croatie sont arrivés en tête des élections législatives dimanche et sont en position confortable pour former un gouvernement. Le HDZ du premier ministre Andrej Plenkovic a nettement distancé ses principaux rivaux de la coalition de centre gauche.

Afp


Tags: VonderLeyen   Croatie