RDC: 1300 civils tués dans des conflits armés

  06 Juillet 2020    Lu: 795
  RDC:   1300 civils tués dans des conflits armés

Les conflits armés en République démocratique du Congo (RDC) ont coûté la vie à près de 1300 civils, au cours des huit derniers mois a annoncé l’ONU dans un communiqué rendu public sur son site, dimanche.

Dans sa publication, l’ONU se base sur un rapport de la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, Michelle Bachelet, précisant que « certains des incidents impliquant des massacres et d’autres exactions et violations pourraient constituer des crimes contre l’humanité ou des crimes de guerre ».

L’ONU a attribué les violences aussi bien aux groupes armés qu’aux forces de sécurité légales.

« Des groupes armés ont commis des atrocités et des massacres, et les forces de sécurité ont également été responsables de graves violations des droits de l’homme», peut-on lire dans le communiqué.

L’ONU cite en l’occurrence les attaques brutales commises par les groupes armés, ainsi que les meurtres et les violences sexuelles commises par les forces congolaises.

Ces violences sont de nature à briser « la confiance entre les populations et les autorités civiles et militaires », a déclaré Bachelet dans le communiqué.

Au niveau géographique, l’ONU cite particulièrement les provinces de l’Ituri, le Nord-Kivu et le Sud-Kivu.

« Plus d’un demi-million de déplacés par les violences dans le Nord-Kivu et Sud-Kivu en neuf mois », a précisé l’ONU.

Dans son rapport, Michelle Bachelet a particulièrement cité le groupe armé Codeco (Coopérative pour le développement du Congo), et averti qu’en l’absence d’une protection adéquate des populations civiles, les communautés pourraient constituer des groupes d’autodéfense, « ce qui exacerberait très probablement une situation déjà désastreuse », a-t-elle conclu.

Bachelet a enfin appelé à déployer les forces nécessaires à la protection des populations civiles, à rompre avec l’impunité par la réalisation d’enquêtes crédibles et transparentes et à garantir aux familles de victimes justice et réparation. 

AA


Tags: RDC