Taiwan déconseille à ses habitants de se rendre à Hong Kong ou en Chine

  02 Juillet 2020    Lu: 549
Taiwan déconseille à ses habitants de se rendre à Hong Kong ou en Chine REUTERS/James Pomfret

Les autorités taiwanaises ont déconseillé jeudi à leurs concitoyens de se rendre ou de transiter par Hong Kong mais aussi Macao et la Chine continentale à la suite de la promulgation de la loi sur la sécurité entrée en vigueur dans l'ex-colonie britannique.

Cette loi est "la plus scandaleuse de l'histoire" et sa portée est globale, a déclaré à la presse le directeur adjoint du Conseil taiwanais des affaires continentales, chargé des relations avec la Chine continentale.

"Les habitants de Taiwan devraient éviter d'entreprendre des déplacements injustifiés ou de transiter via Hong Kong, Macao et le continent", a ajouté Chiu Chui-Cheng.

La loi entrée en vigueur à Hong Kong est destinée à lutter contre le séparatisme, la subversion, le terrorisme et la collusion avec des forces étrangères et prévoit des peines pouvant aller jusqu'à l'emprisonnement à perpétuité.

Elle autorise aussi les agences chinoises de sécurité à s'implanter à Hong Kong et permet des extraditions vers la Chine continentale.

Au premier jour de l'entrée en vigueur de la loi contestée, Taiwan a ouvert mercredi dans le centre de Taipeh un centre d'appel téléphonique pour aider les habitants de Hong Kong à quitter le territoire, une initiative dénoncée par la Chine. Selon Chiu Chui-Cheng, plus de 180 demandes d'information y ont été reçues en une seule journée, portant notamment sur les dispositifs d'émigration vers Taiwan.

Taiwan entend aussi laisser ouvert sa représentation à Hong Kong, unique lien la reliant indirectement à la Chine continentale, avec laquelle l'Etat insulaire n'entretient aucune relation diplomatique formelle.

"Nous ne prendrons pas l'initiative de le retirer, sauf facteurs extérieurs. Nous resterons jusqu'à la dernière minute", a dit le directeur adjoint du Conseil des affaires continentales.

Depuis la partition de 1949, Pékin considère Taiwan comme une province rebelle appelée à réintégrer un jour le giron chinois.

Reuters


Tags: Taiwan   HongKong   Chine