Retour en Iran du scientifique iranien libéré par Washington

  03 Juin 2020    Lu: 286
Retour en Iran du scientifique iranien libéré par Washington

Le scientifique iranien Cyrous Asgari, libéré après plusieurs années de détention aux États-Unis, «est rentré en Iran», rapportent mercredi 3 juin plusieurs médias iraniens.

L'information est donnée par les agences Tasnim, Isna et Mehr qui publient sur leur compte Telegram respectif la même photo de M. Asghari portant un masque chirurgical et enlaçant une femme voilée sous le regard d'une autre qui se tient à leur côté.

Accusé en 2016 de vol de secrets industriels durant une visite académique dans l'Ohio, M. Asgari a été acquitté en novembre 2019. Malgré cela, il était resté incarcéré aux États-Unis, apparemment pour des raisons liées aux lois sur l'immigration.

En mars dernier, le chercheur iranien a déclaré au quotidien britannique The Guardian que la police de l'immigration américaine le gardait dans un centre de détention en Louisiane sans installations sanitaires de base et refusait son retour en Iran malgré son acquittement. Chercheur à l'Université de technologie de Sharif à Téhéran, M. Asgari, 59 ans, semble avoir été relâché hors du cadre d'un échange de prisonniers, un fait rare entre les deux pays ennemis qui n'ont plus de relations diplomatiques depuis 1980. L'Iran détient au moins cinq Américains tandis que près d'une vingtaine d'Iraniens sont détenus dans les prisons américaines.

«Bonne nouvelle, un avion transportant le Dr Cyrous Asgari a décollé d'Amérique. Félicitations à son épouse et à sa famille», a écrit mardi le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif sur son compte Instagram. (AFP)


Tags: Iran   EtatsUnis